TOP

Crédit Immo

Classement

Complet

Quel salaire pour un prêt immobilier post-covid ?

Ecrit par Emilien FRANCOISE, créateur de Nextbanq
Dernière révision : 23/08/2021

Quel salaire pour un emprunt immobilier ?

Cela a de quoi surprendre, mais malgré les crises économiques et la pandémie, les taux d'intérêt restent extrêmement bas actuellement, ce qui est un atout pour les emprunteurs potentiels.

Toutefois, le rôle du législateur est toujours d’éviter les situations de surendettement, et cela même dans ce contexte porteur.

Pour cette raison, une limite existe concernant le montant maximum auquel un emprunteur peut prétendre.

Ainsi, il faut pouvoir compter sur un salaire ou des revenus suffisamment stables dans l’optique de bénéficier d’un prêt.

En effet, avec la pandémie, beaucoup de jeunes couples et de célibataires redécouvrent l'importance du cadre de vie, du confort du logement et également de l'opportunité d'acheter ailleurs.

Cette redistribution des cartes favorise donc un marché de l’immobilier particulièrement dynamique.

Des taux d’emprunt très attractifs

Aujourd'hui encore, et contre toute attente, les taux d'emprunt immobilier restent au plus bas, souvent inférieurs à 1%.

Une situation incroyable au moment où la crise économique puis la pandémie de Covid 19 ont transformé la société dans son ensemble.

Finalement, malgré ces perturbations de grande ampleur, on s’est rendu compte que l'emprunt immobilier reste une valeur sûre permettant aux particuliers de continuer à se tourner vers la pierre. La sécurité avant tout ?

Pourtant, les prix de l'immobilier restent très élevés, soutenus par le regain d’attractivité de certaines régions qui étaient en perte de vitesse avant l’apparition de pandémie, la tendance de fond étant le souhait des citadins d'améliorer leur cadre de vie.

Acheteurs et vendeurs sont donc présents sur le marché, ce qui explique le maintien des prix, voire leur légère augmentation.

Ainsi, même à Paris, la ville la plus chère de France, le Covid 19 n'a pas altéré significativement le niveau des prix : si des citadins veulent quitter la capitale, ils optent pour la banlieue ou la province, mais ces derniers souhaitent garder une petite surface à Paris.

Ainsi, dans ce contexte de stabilité, les taux d'intérêt restent stables, les banques ayant beaucoup de liquidités à investir.

Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez vous rendre sur le site suivant : www.lesfurets.com.

Le ration d’endettement : un critère déterminant pour emprunter

Malgré tout, le risque zéro n’existe pas.

Ainsi, le législateur observe une augmentation des risques de surendettement de certains foyers, du fait d'un ratio qui dépasse parfois les limites du raisonnable.

En grande partie, cette augmentation s’explique par le fait que certains établissements bancaires ont eu tendance à assouplir le taux d’endettement des emprunteurs, en dépassant les 35%, cela en octroyant des prêts sur une durée de remboursement de 25 à 30 ans.

Les dossiers de surendettement de ménages sont donc en augmentation, et les taux bas peuvent inciter à une plus grande prise de risque.

Le législateur a donc mis quelques jalons pour s'assurer de limiter les dossiers de surendettement.

Ainsi, le ratio de remboursement mensuel d'emprunt sur le revenu disponible ne peut plus dépasser les 35%, sachant que la recommandation officielle est de rester en dessous des 30%.

La cible est donc de revenir à un effort de remboursement plus proche du tiers des revenus disponibles du foyer.

Déterminez ce que vous pouvez emprunter avec votre salaire

Comment se rendre compte de l’effort nécessaire pour rester dans les clous de la cible des 33% du revenu disponible ?

Trois grandes options sont disponibles :

  • Auprès d’un courtier
  • Auprès d’une banque
  • Sur un site Internet spécialisé dans le prêt immobilier

Ainsi, pour avoir un ordre d’idée, si l’objectif est d’emprunter un montant de 250 000€ sur 20 ans, on peut se rendre compte qu’avec une mensualité de 1 042€, il est nécessaire d’avoir un salaire net global mensuel de 3 315€ pour respecter la règle du tiers des revenus.

Dans cette simulation, cette mensualité inclut également les frais annexes, notamment l'assurance d'emprunt, indispensable et pouvant se révéler onéreuse.

A notre avis, la meilleure solution consiste donc à utiliser les outils Internet afin d’obtenir une réponse la plus rapide possible en fonction du projet immobilier désiré.

A propos de l'auteur
Article écrit par


Emilien FRANCOISE Emilien FRANCOISE est le fondateur de Nextbanq, site de référence dans l'univers des finances personnelles.
Titulaire d'un diplôme de grande école de commerce, il écrit des contenus indépendants à temps plein depuis 2007 avec l'ambition d'aider tous les lecteurs à améliorer leur pouvoir d'achat.

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige