TOP
Vie

Classement

Complet

Pourquoi et comment ouvrir une assurance vie mineur pour ses enfants ?

Ecrit par Emilien FRANCOISE, créateur de Nextbanq
Dernière révision : 03/02/2023

Choisir une assurance vie pour un mineur

Vous envisagez de placer de l’argent pour vos enfants à travers une assurance vie mineur ? Grâce à la magie des intérêts composés, vous pouvez leur donner un (énorme) coup de pouce tout en les protégeant de l’inflation. Pour que la recette fonctionne, le plus important est de faire confiance au temps… Or, cela tombe bien : en tant qu’investisseurs, les enfants en ont beaucoup !

Investir pour aider vos enfants à préparer leur vie d’adultes

Les fêtes de fin d’année sont finies, et vous ne savez pas quoi faire avec tous les chèques qu’a reçu votre enfant en cadeau ? Et si vous investissiez pour votre enfant avec cet argent ? Et plus votre enfant est jeune, plus cela devient avantageux et judicieux, car plus les années d'investissement sont nombreuses et plus il est facile de faire fructifier ce capital. Notre conseil : optez pour la régularité et le long terme, en commençant à verser des petites sommes chaque mois jusqu’aux 18 ans de l'enfant. Ainsi, il n'est pas exagéré de parler de la magie des intérêts composés.

Pour faire simple, l'épargne travaillera pour votre enfant et les intérêts gagnés créeront à leurs tours de plus en plus d’intérêts. Les intérêts composés constituent même le socle de toute stratégie d'investissement pour se constituer un capital important.

Pour en profiter, il est donc nécessaire de regarder à long terme, sans se soucier des aléas de court terme des marchés financiers et investir régulièrement (même si ce sont des petites sommes). Plus la période d'investissement est longue et plus les résultats peuvent être impressionnants.

Par exemple, avec un investissement de 2 000€ et un taux de rendement annuel de 2,00%, la première année génère 40€ d'intérêts, la deuxième 48,80€, etc... Au bout de 18 ans, cet investissement initial se transforme ainsi en 2 856,49€ ! Le tout sans rien faire et avec une prise de risque minime, car sur la durée, les marchés financiers sont statistiquement la classe d'actif la plus rentable.

En faisant fructifier cet épargne, vous préparez l’avenir de votre enfant et en entrant dans sa vie adulte, il aura déjà un capital financier qu’il pourra utiliser pour réaliser ses rêves : accomplir de grandes études, acheter son premier appartement et autres. Même si cela peut paraître très loin car vos enfants sont encore jeunes, mais gardez à l'esprit que vous bâtissez directement leurs indépendances financières en épargnant le plus tôt possible.

Comment faut-il épargner pour vos enfants ?

Après avoir vu les raisons essentielles pour épargner pour l’entrée dans la vie d’adulte de vos enfants, il est judicieux de faire fructifier votre argent en choisissant des investissements avec les meilleures perspectives de rendement sur la durée, ce qui n’est pas nécessairement le cas du livret A...

Quels placements à privilégier, livret A ou assurance vie ?

Comme vous savez, il n'est jamais conseillé de mettre tous ses œufs dans le même panier. Autrement dit, il ne faut pas mettre l'intégralité du capital considéré dans un seul type de placement. Alors peut-être que votre instinct vous indiquera directement de vous tourner vers les livrets bancaires. Le problème est que si vous optez pour le livret A, vous ne toucherez qu'un rendement limité, en ce moment de 3,00%, mais qui ne dépasse pratiquement jamais le taux d'inflation.

Néanmoins, cette solution fait l’affaire si vous souhaitez prendre le moins de risque possible et y glisser ces quelques chèques cadeaux. Toutefois, il ne s'agit pas réellement d'un investissement et le livret A est plutôt à considérer comme une sorte de tirelire.

Or, vous savez également que sans prise de risque, le rendement espéré de votre capital est logiquement inférieur. Or, prendre des risques n'est pas toujours intuitif... C'est pourquoi il est important de comprendre que sur la durée, ce risque est finalement très minime, car la tendance de fonds est à la hausse depuis les débuts des marchés. Autrement dit, pour un enfant, la question de prendre des risques ne se pose presque pas, dans la mesure où avec un horizon d'investissement de plus de 10 ans, le rapport risque / rendement penche largement en faveur de ce choix.

D'où l'intérêt de faire fructifier son portefeuille avec des fonds en euros, des unités de comptes, des ETF ou encore des SCPI…. Une des meilleures solutions pour se lancer, de manière simple et rapide, est donc d'ouvrir une assurance-vie pour mineur.

Les avantages de l’assurance vie mineur

L'assurance vie est un placement incontournable et c’est même le produit d’épargne préféré des Français. Ce placement peut générer un rendement plus important, puisque l'argent est investi sur les marchés financiers (actions, obligations…), ce qui comprend des perspectives de rendement plus importantes, selon le profil de risque.

De plus, à travers l'assurance vie, il est très facile d'investir sur les fonds les plus pertinents en fonction de ses critères : sécurité du capital et rendement espéré, immobilier, actions, obligations, zones géographiques, secteurs industriels... Il est donc facile de mettre en place une stratégie individualisée, chose impossible avec un Livret A.

Enfin, à partir de la huitième année, le contrat bénéficie d’une fiscalité avantageuse notamment avec des abattements fiscaux qui s’élèvent à 4 600€ pour une personne seule et 9 200€ pour un couple.

Comment (enfin) se lancer ?

Pour vous aider à vous lancer et bâtir un patrimoine bien diversifié, il faut définir votre profil. Êtes-vous prêt à avoir un fort rendement avec un risque de perte plus important ou plutôt moins gagner et prendre moins de risque ?

Cette étape est primordiale pour partir sur de bonnes bases et fixer de manière optimale la somme d’argent mensuelle que vous souhaitez épargner pour votre enfant sur le contrat d’assurance vie mineur. En effet, vous pouvez effectuer des simulations afin de viser une valorisation souhaitée à la majorité de l'enfant. Par exemple, un montant suffisant pour couvrir l'achat d'une voiture et plusieurs années études ? Par exemple, si vous épargnez une cinquantaine d’euros par mois et que les grands-parents contribuent également à hauteur de 200€ au total, avec une hypothèse de rendement de 6%, ce type de placement permettrait d'atteindre un capital autour de 20 000€ à échéance. Cependant, n’oubliez pas qu’investir comporte des risques et que malgré nos conseils basés sur les résultats passés, l'investissement en bourse n'est pas une science exacte.

Goodvest ouvre son assurance vie mineur appelé Goodvest Kids

Pour ouvrir dès à présent un contrat d’assurance vie mineur, Goodvest est une solution de plus en plus recherchée à travers le produit Goodvest Kids. En quelques mots, Goodvest est une entreprise à mission qui permet d’épargner de manière durable dans des thématiques de développement durable : transition écologique, forêts ou encore accès à l’eau. Il s'agit donc d'une solution d’investissement responsable alignée sur l’Accord de Paris, de façon à ce que le portefeuille ne dépasse pas la trajectoire des 2°C de réchauffement climatique.

Par conséquent, Goodvest Kids est à considérer pour épargner facilement et de manière responsable pour vos enfants, sachant que l'ouverture d'un contrat démarre à partir de seulement 300€. Un moyen efficace pour investir sur le long terme et profiter des intérêts composés tout en excluant les secteurs polluants comme la production et l’extraction d’énergies fossiles.

500€
OFFERTS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

En ce moment

* Jusqu'à 500€ sous la forme de frais de gestion offerts avec le code promo NEXTBANQ

CODE PROMO: NEXTBANQ

A propos de l'auteur
Article écrit par


Emilien FRANCOISE Emilien FRANCOISE est le fondateur de Nextbanq, site de référence dans l'univers des finances personnelles.
Titulaire d'un diplôme de grande école de commerce, il écrit des contenus indépendants à temps plein depuis 2007 avec l'ambition d'aider tous les lecteurs à améliorer leur pouvoir d'achat.

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige