TOP

Banque en ligne

Classement

Complet

France Connect, le futur catalyseur d’une révolution bancaire ?

Dernière révision : 06/02/2020

France Connect

En tant que citoyen, microentrepreneur ou encore contribuable, les occasions de "dialoguer” avec l’Etat Français ne manquent pas.

Toutefois, compte tenu de l’immensité de la tâche que consiste à gérer les besoins de plus de 60 millions de personnes, il n’est pas surprenant que l’expérience utilisateur soit parfois décriée.

Surtout dans un monde où les nouveaux services digitaux se succèdent à un rythme éffréné, avec des interfaces souvent léchées, comme Instagram, Tinder, SnapChat ou encore TikTok pour en citer une plus récente …

Or, c’est justement en s’inspirant d’un de ces géants technologiques, en l’occurrence Facebook, que l’initiative France Connect est née.

Et outre un service très pratique au quotidien pour ses usagers, les implications sont de nature à révolutionner le secteur bancaire…

Toutes les explications sur cette page !

La mission de France Connect

Faire du shopping, consulter ses comptes, jouer en ligne, etc… Les occasions de s’identifier sur Internet ne manquent pas.

Et à chaque service correspond sa page d’inscription !

Une friction dans le parcours utilisateur qui mène parfois à l’abandon pur et simple de l’inscription, ce qui génère de la frustration aussi bien pour l’internaute que pour le site Internet qui perd un client potentiel.

Face à ce constat, Facebook a donc été une des premières sociétés à proposer une parade à cette friction.

La méthode est simple : si un site possède un partenariat avec le service Facebook Connect, il suffit pour l’internaute de cliquer sur le bouton Facebook Connect présent sur la page pour que l’inscription se fasse automatiquement.

Concrètement, avec l’accord de l’internaute, Facebook Connect communique donc ses informations personnelles, afin que le site partenaire puisse confirmer son identité en une fraction de seconde.

Résultat des courses : l’internaute gagne du temps et le site possède un utilisateur supplémentaire.

Encore faut-il pour cela posséder un compte Facebook, même si on est très nombreux à en posséder un.

Mais cela soulève une question importante : Facebook, tout aussi incontournable qu’il soit, est-il un interlocuteur de confiance pour confirmer une identité ?

Des limites évidentes existent…

En réalité, quand on se penche sur la question, on se rend compte qu’il n’y a pas de meilleure caution que l’Etat Français pour confirmer une identité !

Ce constat est le point de départ de l’initiative France Connect.

Et à la clef, des applications très concrètes risquent de changer notre quotidien.

Par exemple, pour une ouverture de compte bancaire, quand les exigences légales sont très élevées…

Mais penchons d’abord sur le fonctionnement de France Connect.

Le fonctionnement de France Connect

Plus de 14 millions de Français utilisent déjà France Connect.

Pour activer Fance Connect, il suffit de se rendre sur un des cinq sites suivants : impots.gouv, lidentitenumerique.laposte.fr, monespaceprive.msa.fr, assure.ameli.fr ou mobileconnectetmoi.fr.

Grâce à cette connexion, votre identité numérique est officiellement enregistrée.

Après, il suffit de guetter les boutons France Connect, disséminés sur plus de 500 sites partenaires.

Jongler avec différents noms d’utilisateurs / mots de passe devient alors officiellement de l’histoire ancienne.

Par exemple sur le site de Boursorama Banque, l’option France Connect est mise en avant :

France Connect avec Boursorama Banque

Ensuite, il faut sélectionner le service avec lequel utiliser France Connect :

France Connect connexion

Et c’est tout !

Les informations de base comme le nom, l’âge ou le sexe sont alors automatiquement transmises.

France Connect, une nouvelle révolution bancaire à venir ?

Toutefois, à l’heure actuelle, France Connect ne permet pas de s’affranchir de l’envoi de pièces justificatives.

Or, le jour où cette fonctionnalité entrera en action, nous pouvons affirmer sans sourciller que France Connect sera au coeur d’une vraie révolution numérique.

A titre d’exemple, avec des millions de clients acquis en un temps record, le succès des banques mobiles, comme N26, Revolut ou encore Nickel, repose en grande partie sur des processus d’inscription simplifiés.

A vrai dire, ces nouveaux acteurs peuvent se permettre le luxe d’ouvrir des comptes en quelques minutes, car les crédits, notamment sous forme de découvert, sont absents de leurs offres.

Or, en règle générale, qui dit autorisation de crédit dit aussi un luxe de précaution avant de l’accorder !

Ce qui implique naturellement des exigences réglementaires plus élevées, et donc plus consommatrices de temps, pour les acteurs traditionnels.

C’est pourquoi ces derniers ont tout intérêt à ce que France Connect gagne en fonctionnalités.

Ce sera alors l’occasion de jouer à armes égales tout en offrant une gamme de services bancaires plus élargie. Le coup sera rude pour les banques mobiles !

Ainsi, à nos yeux, c’est donc tout sauf un hasard si les deux premiers services liés aux finances personnelles à avoir intégré France Connect se nomment Boursorama Banque et Younited Credit.

En effet, comme vous pouvez vérifier sur nos tests respectifs (ici et ici), ce sont aussi les deux marques les plus innovantes dans leurs domaines d’activité.

Le potentiel est tellement fort que même des banques traditionnelles, en l’occurrence BNP Paribas et LCL, se sont rapidement converties au service.

La tendance est donc claire : le secteur bancaire attend France Connect comme le messie !

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige