TOP

Bourse

Classement

Complet

Frais de courtage à 0% : faut-il ouvrir un compte immédiatement avec eToro ?

Dernière révision : 07/01/2021

Frais de courtage eToro actions

Pour du trading ou de l’investissement, gagner en bourse n’est jamais une mince affaire.

C’est pourquoi les investisseurs actifs recherchent constamment à minimiser leurs frais de courtage.

C’est mathématique : les frais économisés sont autant de gains en plus (ou de pertes en moins).

Avec eToro, une nouvelle barrière vient d'être franchie avec la suppression des frais de courtage.

Le courtier serait-il devenu fou ? Cette offre comporte-t-elle des pièges ? Faut-il en profiter immédiatement ?

Autant de questions très légitimes.

En effet, à Nextbanq, nous mettons sans cesse en garde contre les offres qui paraissent trop belles pour être vraies. C’est malheureusement souvent le cas…

Nous avons testé donc en profondeur le service d'eToro.

Voici notre analyse complète pour que vous puissiez juger par vous-même où se situe l’intérêt de vos finances !

Visiter eToro*

* 67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

Tableaux comparatifs des frais de courtage

Rentrons dans le vif du sujet avec deux exemples :

  • Un aller-retour de 5 000€ sur une action française, par exemple L’Oréal
  • Un aller-retour de 5 000€ sur une action américaine, par exemple Tesla

Voici les frais de courtage associés pour chacune de ces transactions.

Action L'Oréal
 AchatVenteTotal Frais de courtage
eToro
0€0€0€
DEGIRO
2,00€2,00€4€
Bourse Direct
4,50€4,50€9€
Saxo Banque 5,00€5,00€10€
(Tarification Classic)
Boursorama

16,65€16,65€33,30€
(Tarification Trader)
Fortuneo Bourse
10,00€10,00€20€
(Tarification Optimum)
EasyBourse
24,00€24,00€48€
(Tarification Expert)
Bforbank
10€10€20€
ING
15€15€30€
Société Générale
27,50€27,50€55€

D’un courtier à l’autre, nous constatons des écarts de prix importants pour exactement la même opération, ce qui amène à faire réfléchir.

Et en cas d'opération sur les places boursières américaines, où se concentrent l'essentiel des opportunités, la réflexion est d'autant plus urgente que les tarifs grimpent encore :

Action Tesla
 AchatVenteFrais de conversion € / $Total Frais de courtage
eToro
0€0€0€0€
DEGIRO
0,55€0,55€10€11,10€
Bourse Direct
8,50€8,50€8€25€
Saxo Banque 7€7€10€24€
(Tarification Classic)
Boursorama
23,90€23,90€Variables50€
(Tarification Trader et hors frais de conversion variables)
Fortuneo Bourse
50€50€30€ 130€
(Tarification Optimum)
EasyBourse
15€15€30€ 60€
(Tarification Expert)
Bforbank
24€24€35€83€
ING
25€25€8€ 58€
Société Générale
40€40€Variables 80€
(hors frais de conversion variables)

Note : simulation valable au 6 janvier 2021 en convertissant tous les tarifs en euros pour plus de visibilité. 

Bilan des courses ?

Sans surprise, eToro s’impose de la tête et des épaules dans tous les domaines, avec une mention spéciale pour l'achat d'actions sur les places étrangères.

En comparaison, les courtiers DEGIRO, Saxo Banque, Bourse Direct et Bforbank résistent toutefois avec les honneurs.

Par contre, les courtiers Boursorama, Easybourse et Société Générale sont distancés et réservés à des investisseurs très peu actifs et avec un horizon d'investissement de long terme.

Voilà qui règle la question des frais de courtage, mais existe-t-il des frais cachés au quotidien ?

Visiter eToro*

* 67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

Peut-on faire confiance à cette offre ? L’exemple d’un trade de 9 secondes sur Tesla

Tout d’abord, non, il n’y a pas de frais cachés.

Pas de droits de garde, de frais d’abonnement ou encore de nombre minimum d’ordre à passer chaque mois.

Ce qui est le cas des courtiers les moins compétitifs dans les tableaux précédents…

Néanmoins, la devise de prédilection sur la plateforme eToro étant le dollar, il existe des frais de conversion au moment du dépôt de fonds et des retraits.

Ceux-ci dépendent du mode de paiement employé (carte bancaire, virement, etc…) et sont facturés sous la forme de pips.

Nous les expliquons en détail dans notre article consacré aux tarifs d’eToro.

Mais si vous souhaitez avoir un ordre d’idée de leur impact, vous pouvez les considérer entre 1,00% et 2,00% des sommes déposées.

Un montant à ne pas prendre à la légère, mais qui n'est prélevé qu’une seule fois.

Le reste du temps, toutes les transactions sont donc 100% sans frais, ce qui contrebalance largement ces frais de conversion et n’empêche pas eToro de remporter haut la main le titre de courtier le moins cher du marché.

Dans la pratique, voici le le ticket d’opération pour acheter l’action Tesla :

Achat de l'action Tesla avec eToro

Dans cet exemple, nous avons volontairement choisi 100$ pour montrer l’accessibilité de la plateforme.

En effet, même si l’action cote 770,92$, eToro permet l’investissement fractionné, ce qui est très pratique pour prendre des “petites” positions, même quand on ne possède pas les fonds nécessaires pour acheter une action “entière”.

De plus, eToro reverse les dividendes à la hauteur de l’investissement consenti.

Nous nous sommes donc “amusés” à faire l’aller-retour le plus rapide possible, afin de tester les tarifs pratiqués.

Normalement, c’est une très mauvaise idée, puisque c’est l’assurance de perdre les frais de courtage…

Absence de frais de courtage

Ici, la donne est différente.

Comme vous pouvez le constater, la durée de la position n’a été que de 9 secondes, pour une variation de 0,02% du cours de l’action et finalement une perte de 0,02$.

Avec n’importe quel autre courtier, ce type de transaction aurait résulté avec une perte sûre et certaine, potentiellement de plusieurs dizaines d’euros (voir le tableau).

Par contre, avec eToro, on se rend compte qu’il est vraiment possible d’investir (ou de trader) sans contrainte.

Maintenant, place à la question à un million d’euros…

Visiter eToro

Pourquoi eToro fait l’impasse sur les frais de courtage ?

L’absence de frais de courtage n’étant pas répercutée par ailleurs, une telle générosité de la part d’eToro peut interpeller.

En effet, nous sommes en présence d’une entreprise privée et non d’une association caritative…

Pour comprendre la logique de cette décision, il faut donc se pencher sur le modèle économique d’eToro.

Depuis la création d’eToro en 2007, celui-ci est essentiellement basé sur le trading des CFD.

Ce sont des produits dérivés très faciles d’utilisation permettant de parier à la hausse ou à la baisse sur une énorme quantité d’actifs (matières premières, indices, devises, métaux précieux, etc..), avec ou sans effet de levier.

Le risque de perte de capital inhérent à ces produits est très élevé, comme le rappelle le message d’avertissement présent sur tout le site :

Risque CFD

Sans l’ombre d’un doute, si eToro ne gagne pas d’argent sur le trading des actions, l’activité consacrée aux CFD est quant à elle très rentable.

Dans ce contexte, faire irruption sur le marché du courtage "traditionnel" remplit un double objectif :

  • L'ouverture à une nouvelle cible de clients, les investisseurs traditionnels en actions
  • La possibilité de faire de la publicité sur le marché français, celle-ci étant normalement interdite aux fournisseurs exclusifs de CFD

Mais ce n’est pas tout.

Cette offensive d’eToro sur le marché français s’accompagne également d’un changement de statut, cette dernière se considérant plus comme une Fintech que comme un courtier.

Et au cours de son histoire, il est vrai que les innovations technologiques ont toujours été au rendez-vous :

  • Plateforme de trading la plus simple d’utilisation du marché
  • Trading social
  • Investissement fractionné
  • Achat réel de cryptomonnaie et portefeuille pour les stocker
  • Carte bancaire à venir

L’heure est donc venue de faire le comptage des points…

Visiter eToro*

* 67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

Verdict : faut-il ouvrir un compte eToro ?

Sur le fond, l’offre sans frais de courtage d’eToro est difficile à prendre en défaut :

  • Tarifs imbattables
  • Simplicité de la prise en main de la plateforme
  • Investissement fractionné

Dans une optique d’investissement ou de trading, eToro réussit donc le pari de démocratiser l’achat et la vente d’action pour tous, et sur toutes les places boursières !

Nous ne pouvons donc qu’apprécier la performance.

Alors, faut-il foncer tête baissée ?

Si vous êtes habitués à lire nos articles, vous connaissez la réponse !

A notre avis, deux points méritent votre attention avant de franchir le pas.

Vous savez garder la tête froide

Le trading n’est pas un jeu !

Au contraire, pour espérer gagner sur le long terme, c’est une discipline qui demande concentration et discipline.

Le principal risque de l’absence de frais de courtage est donc la perte de ces notions, car entrer dans une position se fait avec moins de contraintes.

Le danger est donc de perdre de vue la frontière entre achat d’action et casino.

De plus, quelques clics dans la plateforme suffisent pour accéder à une large offre de CFD.

Or, pour un trader qui ne maîtrise pas émotions, ces produits sont encore plus addictifs dans la mesure où ils permettent également de parier sur une baisse, tout en rajoutant de l’effet de levier…

Pour ces raisons, il est important de savoir où on met les pieds.

En effet, cela ne sert à rien de perdre d’un côté l’argent économisé de l’autre !

Un site basé à Chypre

Comme de nombreux sites proposant des CFD, eToro opère en France avec une licence chypriote.

Grâce à l’application du passeport européen, toute entreprise a en effet le droit de proposer ses services dans d’autres pays de l’Union Européenne, à condition de respecter les lois locales.

Ce qui est le cas d’eToro, qui opère donc en parfaite légalité.

Du point de vue des investisseurs, la seule différence concerne la législation applicable en cas de faillite.

Sur ce point, les courtiers opérant avec un agrément français protègent mieux les déposants, à hauteur de 100 000€ contre 20 000€ pour les courtiers avec l’agrément chypriote.

Néanmoins, il s’agit essentiellement d’une protection théorique dans la mesure où si on devait en venir à ce genre d’extrémités, personne ne sait réellement comment l’économie dans son ensemble réagirait.

L’autre point à prendre en compte concerne la réputation des courtiers chypriotes.

De très nombreux courtiers sont en effet inscrits dans cette juridiction, avec des niveaux de professionnalisme pouvant laisser parfois à désirer.

Heureusement, ce n’est pas le cas d’eToro, qui depuis ses débuts en 2007 fait partie des meilleurs courtiers chypriotes, comme le prouve l’absence d’amendes. Consciente néanmoins de l’association pas toujours flatteuse, le courtier a innové en proposant en 2020 une assurance privée complémentaire jusqu’à un million d’euros.

De plus, même si eToro opère en France avec une licence chypriote (principalement pour des raisons fiscales), la société prouve son sérieux en la matière en détenant d’autres agréments dans des juridictions plus réputées, comme au Royaume-Uni ou en Australie.

Finalement, le krach financier du coronavirus a permis de mettre en avant la solidité de la société, puisque même dans un contexte où les bourses ont perdu plus de 40% de leur valeur en quelques jours, eToro n’a connu aucun souci de fonctionnement.

Visiter eToro*

* 67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

Conclusion

Vous avez tous les éléments en main pour décider.

Si vous hésitez, le critère le plus important à prendre en considération est certainement votre stratégie sur les marchés financiers.

Quel sont vos objectifs ? Ceux-ci sont-ils plutôt à long terme ou court terme ? Vous considérez-vous comme un investisseur actif ?

En effet, n’oubliez pas que si vous adoptez un style de gestion de type “bon père de famille”, les frais de courtage ne sont normalement pas un élément déterminant dans la réussite du portefeuille.

Par contre, si vos positions sont plus courtes, de l’ordre de quelques jours ou moins, réduire les frais de courtage doit être un objectif majeur.

Enfin, n’oubliez pas qu’il est également possible de faire confiance à des courtiers plus “traditionnels” (c’est-à-dire sans CFD) et avec des frais très réduits. Pour cela, n’hésitez pas à consulter notre classement des meilleurs courtiers en bourse.

0

FRAIS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

En ce moment

* Trading des actions sans frais et sans limite de volume. Des CFD sont aussi disponibles. 67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Votre capital est à risque. D'autres frais peuvent s'appliquer.

100 000$ VIRTUELS


A propos de l'auteur
Article écrit par


Emilien FRANCOISE Emilien FRANCOISE est le fondateur de Nextbanq, site de référence dans l'univers des finances personnelles.
Titulaire d'un diplôme de grande école de commerce, il écrit des contenus indépendants à temps plein depuis 2007 avec l'ambition d'aider tous les lecteurs à améliorer leur pouvoir d'achat.

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige