TOP

Trading

Classement

Complet

eToro assure ses traders jusqu’à 1 000 000€ : qu'en penser ?

Dernière révision : 06/11/2020

Assurance eToro

Il s’agit d’une initiative qui risque de faire grand bruit dans le monde du trading.

Depuis le mois d’octobre 2020, le courtier eToro propose gratuitement à tous ses clients une assurance complémentaire jusqu’à 1 000 000€ en cas de faillite.

Une jolie manière de créer un lien de confiance avec ses traders, dans un secteur d’activité où celle-ci n’a pas de prix…

Comment interpréter cette annonce ? Qu’est-ce que cela change ?

Découvrez notre avis sur cette innovation majeure à nos yeux, mais qui souffre néanmoins d’un point faible.

Essayer les CFD sans risque avec le compte démo eToro*

* 75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

Pourquoi le besoin de proposer une assurance ?

Pour schématiser, le marché français du courtage est divisé en deux catégories.

D’un côté, nous avons toutes les banques et les courtiers en ligne (type Boursorama Banque) qui proposent une multitude de produits, allant de l’action à des produits dérivés comme les warrants ou les turbos.

De quoi contenter une large clientèle d’investisseurs comme de traders…

Cependant, un type d’instrument est très mal représenté, voire pas du tout : le CFD.

Or, c’est un instrument très facile à manier et qui permet de parier à la hausse ou à la baisse sur tous les actifs : actions, obligations, or, pétrole, indice, bitcoin, devises, etc…

Bref, sans rentrer dans les détails du CFD, ses caractéristiques sont très appréciées des traders, et plus particulièrement, auprès de ceux qui débutent.

Dans ces conditions, quel courtier choisir ?

Il faut alors se tourner vers des courtiers CFD étrangers opérant en France. Et ils sont très nombreux !

Toutefois, pour avoir le droit d’opérer en France, il est nécessaire de posséder au préalable une licence reconnue par l’Autorité des Marchés Financiers.

Elle peut être de deux formes :

  • Délivrée directement par l’Autorité des Marchés Financiers
  • Délivrée par un autre pays de l’Union Européenne

Dans les faits, à l’exception notable de Saxo Banque possédant une licence de l’AMF, tous les courtiers étrangers opèrent en France grâce au passeport européen.

Pourquoi ?

Parce que la plupart du temps, ces licences sont moins coûteuses et plus faciles à obtenir.

Et à ce petit jeu, il y a un pays qui fait beaucoup parler de lui : Chypre.

En effet, cette île située au large d’Israël s’est spécialisée dans l’accueil de courtiers CFD grâce à des conditions introuvables ailleurs.

Le résultat est qu’un très grand nombre courtiers, à l’instar d’eToro, bat pavillon chypriote.

Malheureusement, à trop “ouvrir les vannes”, la réputation des courtiers chypriotes est très inégale, avec des acteurs sérieux côtoyant d‘autres moins transparents…

De plus, en offrant une protection jusqu’à “seulement” 20 000€ en cas de faillite, et un processus d’indemnisation peu adapté, la licence chypriote pose beaucoup de questions

Ainsi, certains traders n’hésitent pas à éviter ces courtiers, au profit d’autres considérés comme plus sécurisés, comme IG et sa licence allemande.

Pourquoi cette assurance est une innovation

Très consciente des enjeux posés par la détention d’une licence chypriote et désireuse de séduire une cible de traders toujours plus large, la souscription de cette assurance complémentaire par eToro prend donc tout son sens.

Bien entendu, le premier réflexe est de se demander pourquoi la société ne postule pas à une licence française, comme elle a déjà fait avec succès au Royaume-Uni ou en Australie.

La réponse est simple : en transférant ses activités en France, la facture n’aurait aucune mesure d’un point de vue fiscal.

D’où l’obligation de faire preuve de créativité afin de rassurer la clientèle… d’autant plus qu’un nouveau type de client fait son apparition.

En effet, de plus en plus d’investisseurs plus “traditionnels” considèrent eToro comme une alternative pour le compte-titres, grâce à une offre exceptionnelle 100% sans frais pour l’achat et la vente d’actions.

Une vraie pierre dans le jardin des courtiers comme Bourse Direct ou DEGIRO !

La volonté d’eToro est donc évidente : se montrer digne de confiance de tous les traders et investisseurs, et cela malgré la présence d’une licence chypriote pouvant être vue négativement par certains.

Que vaut l’assurance d’eToro ?

L’assurance est 100% gratuite et distribuée automatiquement à tous les clients d’eToro.

Elle s’élève jusqu’à un million d’euros pour les clients français, ou bien un million de livres sterling pour les clients britanniques et un million de dollars australiens pour les australiens.

Souscrite auprès de Lloyd’s, une banque britannique de premier plan, elle couvre les pertes des traders sur toutes les positions CFD et titres dans l’éventualité d’une faillite de l’opérateur.

La seule susceptibilité est la non-couverture des cryptomonnaies, car ce sont les seuls actifs qui ne sont ni des CFD ou des titres.

En aparté, il s’agit d’ailleurs d’un des points forts du courtier, dans la mesure où les traders sur cryptomonnaies détiennent réellement celles-ci, contrairement aux autres courtiers.

Mais revenons à l’éventualité d’une faillite.

Dans ce cas, l’assurance privée d’eToro n’interviendrait qu’en dernier recours, c’est-à-dire :

  • Le liquidateur assigné de la société effectue d’abord la redistribution des actifs d’eToro entre les créanciers et les clients
  • Les clients lésés bénéficient ensuite de la couverture de la Cysec (l’autorité de régulation chypriote) jusqu’à 20 000€
  • Enfin, en cas de perte toujours constatée, l’assurance Lloyds prend le relai jusqu’à 1 000 000€

A titre de comparaison, l’adhésion des banques françaises au Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR) couvre les épargnants à hauteur de 100 000€.

Indiscutablement, eToro frappe donc très fort avec cette couverture complémentaire !

Toutefois, comme toute assurance privée, elle possède ses petites lignes…

Ainsi, on retiendra qu’il existe une limite globale dans le remboursement des clients à hauteur de 25 millions d’euros.

Un montant que l’on imagine relativement peu élevé en comparaison des avoirs des clients…

Alors qu’en penser ?

Très clairement, cette assurance privée n’est pas la solution ultime aux éventuels problèmes de solvabilité de la société en cas de faillite.

Par contre, c’est une nouvelle démonstration de la capacité d’innovation du courtier, largement au-dessus de la moyenne.

Notons par exemple le trading de cryptomonnaies réelles qu’il est possible de sortir dans un wallet, le trading des actions sans commission, le trading social, le copytrading ou encore le staking de certaines cryptomonnaies.

Dans ce contexte, l’ajout de l’assurance privée nous paraît un argument supplémentaire de la fiabilité du courtier par rapport à ses concurrents chypriotes et c’est pourquoi nous le plaçons en première position de notre classement des meilleurs courtiers CFD.

 

Essayer les CFD sans risque avec le compte démo eToro*

* 75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige