TOP

Bourse

Classement

Complet

DEGIRO supprime ses frais de courtage !

Ecrit par Emilien FRANCOISE, créateur de Nextbanq
Dernière révision : 23/11/2021

Nouvelle tarification de DEGIRO

Non, vous ne rêvez pas, à partir du 22 décembre 2021, DEGIRO ne prélèvera plus de frais de courtage sur de nombreuses places de marché, dont Euronext Paris, le Nasdaq ou encore NYSE.

C’est donc Noël avant l’heure !

La bourse enfin disponible 100% gratuitement ?

En réalité, pas tout à fait, car quelques frais subsistent.

Mais soyons très clairs.

Il n’y a aucun doute à avoir sur le fait qu’avec cette manoeuvre, DEGIRO conforte encore plus son statut de courtier le moins cher du marché. Mais attention, il cherche à marquer sa différence par rapport aux néo-courtiers comme eToro, Bux ou Vivid.

Dans ces conditions, il est donc difficile de rester de marbre, et nous allons vous expliquer pourquoi…

TARIFS

LES PLUS BAS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

En ce moment

* Les tarifs les plus bas du marché dans toutes nos simulations. N'oubliez pas qu'investir comporte un risque

OUVRIR UN COMPTE

La nouvelle tarification de DEGIRO au peigne fin

Accrochez vos ceintures !

Les places boursières suivantes sont maintenant sans frais de courtage :

  • Euronext Paris
  • NYSE, Nasdaq, Amex et Arca aux Etats-Unis
  • TSX et TVX au Canada

Autrement dit, pour un investisseur ou un trader, ce sont plus de 5 000 actions disponibles.

De quoi satisfaire beaucoup de besoins.

Mais si vous ne jurez que par des valeurs présentes sur d’autres marchés, sachez que l’opération séduction de DEGIRO ne s’arrête pas en si bon chemin :

Place de marchéAnciens tarifsNouveaux tarifs
Francfort7,50€ + 0,08%3,90€
Londres4,00€ + 0,04%3,90€
Australie, Japon, Hong Kong, Singapour10,00€ + 0,05%5,00€
Portugal, Italie, Espagne, Norvège, Danemark, Autriche, Irlande, Suède, Suisse, Pays-Bas, Finlande4,00€ + 0,04%3,90€
Découvrir DEGIRO

Une vraie révolution dans la mesure où les pourcentages de commissions en fonction du montant de l’ordre sont maintenant supprimés.

Par exemple, à la bourse de Tokyo, il n’y a plus de différence entre un ordre de 1 000€ ou 100 000€, puisque les frais de courtage s’élèveront toujours à 5€.

Difficile de faire plus compétitif.

D’autant plus que dans d’autres domaines, DEGIRO continue de faire honneur à sa réputation avec l’absence de frais sur les ETF, sur une sélection de fonds OPCVM ou encore avec la cotation en temps réel sur Euronext.

Le courtier DEGIRO aurait-il décidé de se priver de toute source de revenus ?

Pour le savoir, il ne faut pas hésiter à étudier en profondeur la grille de tarification pour trouver la trace de certains frais.

Et voici ceux dont il faut avoir connaissance :

  • Des frais externes de 0,50€ par transaction sur toutes les actions
  • Des frais de change de 0,25% concernant les actions non libellées en euros
  • Des frais de connexion de 2,50€ par an et par place boursière (en dehors d’Euronext Paris)

Que faut-il en penser ?

Attardons-nous sur les frais externes de 0,50€ par transaction.

Frais externes DEGIRO
Découvrir DEGIRO

Tous les achats et toutes les ventes d’actions sont donc concernés.

DEGIRO indique que ces frais servent à couvrir tout un ensemble de frais, comme les frais de compensation, de règlement, d’exécution, de courtage, etc…

Bref, cela va un peu à l’encontre du message marketing qui indique l’absence de frais de courtage !

Toutefois, il ne s’agit en rien d’un problème à nos yeux.

En effet, payer 0,50€ de frais de courtage pour n’importe quelle transaction sur Euronext Paris ou aux Etats-Unis reste un tarif absolument incroyable.

Si éventuellement, cette affirmation peut se discuter pour des micro-ordres (inférieurs à 250€), il va sans dire que plus le montant de l’ordre est élevé et plus l’économie peut se révéler étourdissante par rapport à d’autres courtiers…

Il faut donc être juste et ne pas bouder notre plaisir… surtout sur les places américaines, où très souvent les courtiers concurrents appliquent une tarification plus élevée.

Ce qui nous amène naturellement vers la question des frais de change.

Frais de conversion DEGIRO
Découvrir DEGIRO

En effet, quelle que soit la plateforme, il est naturel de payer des frais de change pour acheter des actions dans une devise étrangère.

Or, certains courtiers n’hésitent pas parfois à présenter des tarifs avantageux pour mieux se rattraper sur ces frais de change.

A 0,25%, nous pouvons affirmer que ceux de DEGIRO sont très compétitifs, puisque la moyenne du marché se situe plutôt aux alentours de 0,50%.

C’est donc moitié moins cher…

Enfin, les frais de connexion de 2,50€ par place boursière et par an (hors Euronext Paris) sont une particularité de DEGIRO, mais en toute honnêteté, ceux-ci ne sont pas vraiment de nature à impacter le portefeuille des investisseurs.

Résultat des courses ?

Bravo à DEGIRO !

En diminuant encore ses tarifs, le courtier d’origine néerlandais continue son offensive de charme sur le sol français.


TARIFS

LES PLUS BAS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

En ce moment

* Les tarifs les plus bas du marché dans toutes nos simulations. N'oubliez pas qu'investir comporte un risque

OUVRIR UN COMPTE

DEGIRO est-il tombé sur la tête ? Notre analyse

De tels tarifs peuvent interpeller.

En effet, la gratuité ou la quasi-gratuité n’implique-t-elle pas une diminution de la qualité de service ?

Dans son communiqué de presse, DEGIRO insiste que ce n’est pas le cas, bien au contraire.

En fait, on assiste en France à une vague importée des Etats-Unis sur la réduction drastique des frais de courtage.

Nous avons même fait un classement de ces néo-courtiers.

Quelle est donc la logique ?

Cela dépend des différents acteurs, mais l’objectif de réduire au minimum les frais de courtage consiste d’abord à recruter un maximum de nouveaux clients.

La rentabilité vient dans un second temps avec différentes stratégies.

Une d’entre elles est de proposer en parallèle des instruments de trading, comme les CFD.

Or, ceux-ci sont notoirement connus pour être très profitables pour les courtiers qui les proposent.

L’exemple d’eToro est le premier qui vient en tête.

Et pour ceux qui ne proposent pas (encore ?) de CFD, il faut savoir que même avec des frais de courtage réduits à zéro, ces courtiers peuvent générer des bénéfices avec par exemple la vente du carnet d’ordres.

Il s’agit d’une pratique qui pose beaucoup de questions d’un point de vue éthique et un débat est actuellement en cours pour mieux encadrer cette façon de gagner de l’argent pour un courtier.

Malheureusement, il faut avouer que la plupart des néo-courtiers avec des tarifs extrêmement agressifs sont assez peu transparents sur leurs façons de se rémunérer…

Dans ce contexte, nous apprécions donc le fait que DEGIRO explicite très clairement ne pas recourir à la vente du carnet d’ordres en contrepartie de ses tarifs très avantageux.

DEGIRO

Plutôt que d’être considéré comme un néo-courtier (chose que n’est pas DEGIRO, comme le prouve par exemple la possibilité de transférer son compte-titres vers l’établissement de son choix), le positionnement de DEGIRO vise donc sans ambiguïté à être le courtier “traditionnel” le moins cher du marché.

Un titre que nous jugeons mérité et de nature à rassurer beaucoup d’investisseurs.

Découvrir DEGIRO

A propos de l’auteur
Article écrit par


Emilien FRANCOISE Emilien FRANCOISE est le fondateur de Nextbanq, site de référence dans l’univers des finances personnelles.
Titulaire d’un diplôme de grande école de commerce, il écrit des contenus indépendants à temps plein depuis 2007 avec l’ambition d’aider tous les lecteurs à améliorer leur pouvoir d’achat.

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige