Le prêt immobilier en ligne, des avantages introuvables ailleurs ?

Les banques traditionnelles, les courtiers et maintenant les banques en ligne ?

Dernières arrivées sur le marché du prêt immobilier, les banques en ligne communiquent sur des taux agressifs, la promesse de gagner du temps et des frais annexes moins chers.

Crédit immobilier en ligne
TAEG FIXE DE 1,35%, ASSURANCE COMPRISE
Exemple de financement avec Bforbank : TAEG de seulement 1,35%, assurance comprise, pour une demande de financement de 200 000€ sur 15 ans. Découvrez votre taux

De quoi révolutionner le marché ?

Vrais avantages, idées reçues (notamment sur le rôle du service client) et accessibilité de l’offre, découvrez si vous avez intérêt à intégrer l’offre des banques en ligne dans votre recherche du meilleur crédit.

Qui sait, peut-être que la lecture de cet article vous fera économiser des milliers d’euros !

Les avantages du prêt immobilier en ligne

Tout d’abord, pour bien comprendre ce qu’est un crédit immobilier en ligne, rappelons l’ambition des banques en ligne : mettre à profit l’absence de (coûteux) réseaux d’agences pour proposer des produits moins chers.

Après le compte courant et l’épargne, le crédit immobilier fait maintenant partie intégrante de l’offre des banques en ligne.
Découvrons ce que le crédit immobilier en ligne a à nous offrir…

Une réponse engageante en quelques minutes seulement

Une demande de financement démarre toujours par le dépôt du dossier en ligne.

Par ce qu’un dossier de crédit immobilier est par nature très complet, le soin accordé à ces parcours clients impressionne, notamment dans le but de ne pas décourager les clients.

Et ce serait bien dommage !

En effet, nous avons affaire ici à un des grands points forts du crédit immobilier en ligne : en supposant que vous avez les informations nécessaires sous la main (description du bien, revenus et patrimoine, etc.), l’emprunteur n’a besoin en général que de 15 minutes pour obtenir une réponse engageante.

Dans le cas de Bforbank, ce sont même trois propositions de financement qui sont immédiatement disponibles après la dépose du dossier.

Bien entendu, ce sont des réponses engageantes et non des propositions définitives, car les pièces justificatives (identité, revenus, informations relatives au bien, etc.) sont ensuite passées à la moulinette des équipes spécialisées, comme dans n’importe quelle banque.

Mais il n’empêche : à partir du moment où l’emprunteur remplit honnêtement son dossier, le taux proposé en première instance a toutes les chances d’être le dernier.
Mais ce n’est pas tout, le gain de temps ne se limite pas à la proposition de financement.

En effet, si l’emprunteur accepte une proposition, il peut avancer dans les étapes de finalisation du crédit à travers un espace de suivi dédié jusqu’au déblocage des fonds.
Ainsi, si le coeur vous en dit, il est possible dans l’absolu de souscrire à un crédit en allant aussi rapidement que la loi le permet, en se passant complètement d’intervention humaine (mais nous reviendrons plus en détail sur le rôle du service client dans les idées reçues).

Ainsi, dans le cas de Boursorama Banque, ce sont près de 25% des crédits qui sont finalisés sans la moindre intervention directe d’un conseiller !

Un gain de temps qui évolue beaucoup en fonction des dossiers, mais qui peut facilement se compter en jours.

Un point largement validé donc.

Des taux qui valent le détour

C’est une véritable guerre commerciale à laquelle se livrent les banques en ligne.

En effet, que ce soit ING Direct, Boursorama Banque, Fortuneo Banque ou Bforbank, dès qu’un établissement modifie un tant soit peu son taux d’appel, la réponse se fait rarement attendre.

Mais les taux sont-ils réellement plus bas ? Et le cas échéant, accessibles au plus grand nombre ?

A Nextbanq, cela fait plusieurs années que nous les suivons les taux des emprunts à travers les baromètres de MeilleurTaux et Empruntis.

Et sans l’ombre d’un doute, toutes les banques en ligne se distinguent avec des taux nominaux meilleurs que la moyenne du marché.

Bien entendu, il peut exister des différences importantes d’une banque en ligne à l’autre, et parfois même à l’intérieur d’une grille de taux donnée (un établissement peut décider d’être plus compétitif sur une durée de remboursement spécifique au détriment d’une autre), mais battre la moyenne du marché reste une constante pour les banques en ligne.

En réalité, en nous fiant au baromètre des taux de MeilleurTaux, nous observons le plus souvent que les taux des banques en ligne sont compris entre Très Bon et Excellent.
Mais il ne faut pas oublier qu’en fin de compte, les banques en ligne restent soumises aux lois du marché.

C’est-à-dire que l’analyse des dossiers reste prépondérante :

  • Les moins bons dossiers n’ont pas plus de chance d’être acceptés
  • En cas de proposition de financement, le taux proposé n’est pas systématiquement plus bas

En fait, exactement comme pour les établissements traditionnels, chaque banque en ligne reste libre d’appliquer la politique commerciale qu’elle souhaite.

Bref, le crédit immobilier étant souvent l’investissement le plus important à l’échelle d’une vie, nous ne pouvons que vous conseiller de multiplier les demandes afin d’optimiser vos chances pour obtenir le crédit moins cher, en incluant au moins une banque en ligne.  

Des frais annexes moins chers, parfois gratuits

Aspect souvent négligé dans la quête du crédit le moins cher, les frais annexes sont pourtant un paramètre important.

En effet, en dehors du taux de l’emprunt et de l’assurance, de nombreux frais ne sont pas encore connus au moment de la souscription du crédit.

Par exemple, pour moduler à la hausse ou à la baisse la mensualité, faire un remboursement anticipé ou encore pour changer la date de prélèvement.
D’un établissement à l’autre, la facture peut être salée !

Dans ce domaine, outre l’absence quasi généralisée des frais de dossier (ING Direct fait curieusement de la résistance sur ce point), les banques en ligne ont dans leur manche un atout majeur : l’absence d’indemnités de remboursement anticipé.

Cette caractéristique est intéressante à plus d’un titre :

  • C’est une économie non négligeable d’environ 3% sur le montant remboursé en comparaison avec les banques traditionnelles. Par exemple, un remboursement anticipé de 10 000€ est normalement facturé 300€
  • Le remboursement anticipé permet au choix d’écourter la durée du prêt (et donc de diminuer le coût du prêt) ou de diminuer le montant de la mensualité. Notre préférence va évidemment à la première option, sauf cas spécifiques.

Le seul bémol – compréhensible – sur l’absence d’indemnités de remboursement anticipé par les banques en ligne concerne le rachat du crédit par la concurrence. Dans ce cas de figure, les indemnités sont facturées, le plus souvent au plafond des 3%.

Si le niveau des frais élevés peut varier d’une banque en ligne à l’autre, il ne fait aucun doute que ceux-ci sont globalement beaucoup moins chers par rapport aux banques traditionnelles, à l’image par exemple de Bforbank qui ne facture pas de frais sur le changement de date de prélèvement, la modulation des mensualités ou le différé de trois mois après la souscription pour commencer les remboursements.

Une vraie souplesse

Comme nous venons de voir, les frais annexes sont moins chers avec une banque en ligne, voire gratuits. Et cela a son importance !
En effet, dans ces conditions, il est beaucoup plus facile de revoir la durée de remboursement ou le montant de la mensualité de son crédit, en se connectant simplement à son espace de suivi.

De plus, sans domiciliation obligatoire des revenus, les banques en ligne jouent sans complexe la carte de la flexibilité.

Le calcul est simple : un client de crédit immobilier satisfait a toutes les chances de basculer vers les autres services de la banque.

D’ailleurs, l’ouverture gratuite d’un compte courant, même sans carte bancaire, est souvent requise dans cette optique.

Au final, nous observons 4 avantages aux banques en ligne : la rapidité, des taux meilleurs que la moyenne du marché sans négocier, des frais annexes moins chers et plus de souplesse.

Mais l’heure est venue de se pencher sur ses supposés points faibles !

L’absence de contact humain direct est-elle préjudiciable ?

C’est l’idée reçue par excellence : “En contractant un crédit immobilier en ligne, l’absence de contact direct avec un conseiller se solde par l’impossibilité de négocier et donc un taux qui ne répond pas à mes attentes.“

Service client prêt en ligne

L’heure est venue de s’intéresser aux faits.

Le contact humain est inexistant : c’est faux

Chez Bforbank, c’est une équipe spécialisée qui se relaie pour répondre aux questions des clients.
La majorité de ces conseillers vient de la banque de détail et est donc déjà largement sensibilisée aux questions relatives aux emprunts immobiliers.
Avec une plage horaire très large et le téléphone pour moyen de communication privilégié, mais il est vrai que c’est à l’emprunteur de faire le premier pas, que ce soit via un appel au service client (plage horaire très large comme pour le reste de l’offre des banques en ligne) ou en se connectant à son espace de suivi.
Il est impossible de négocier son taux : c’est vrai
C’est un principe fondateur du prêt immobilier en ligne afin de proposer une offre standardisée : sauf exception, il est impossible de négocier le taux de son crédit.
Avantage ou inconvénient ? C’est à vous de voir, mais pour vous forger une opinion, gardez à l’esprit les éléments suivants :

  • Du point de vue des banques en ligne, la négociation “traditionnelle” est vue comme une perte de temps, et in fine, d’argent. C’est pourquoi les banques en ligne ont fait le choix de supprimer cette étape pour en échange proposer directement des taux au mieux-disant. Les cartes sont directement sur la table d’une certaine façon.
  • Du point de vue de l’emprunteur, négocier un taux d’emprunt compétitif demande à la fois des talents de négociateur et des compétences dans le domaine du crédit immobilier. Vous reconnaissez-vous dans ces lignes ?

Enfin, il faut bien avouer que l’impact de la négociation tend à diminuer puisque les banques traditionnelles imposent de plus en plus des grilles de taux à faire appliquer par les conseillers, dont l’influence est réduite proportionnellement.

Quel est donc le rôle des conseillers ?

À défaut d’être un interlocuteur direct sur la proposition de financement, les conseillers immobiliers des banques en ligne ont pour mission principale d’accompagner le client dans son parcours.
Le parcours utilisateur est normalement conçu de manière à ce que les emprunteurs trouvent réponse avant même que leurs interrogations ne surviennent, mais le crédit immobilier étant un domaine vaste, le recours au service client est une sécurité supplémentaire pour l’emprunteur.

D’ailleurs, si le modèle des banques en ligne s’adresse à l’origine aux clients plutôt autonomes, les primo-accédants, à l’expérience par définition assez faible, sont par conséquent bienvenus.

Il s’agit même d’une priorité de développement puisque ces derniers se confondent souvent avec le type de clientèle recherchée par les banques en ligne.
Ainsi, en cas de besoin, les conseillers ont normalement les compétences et le temps nécessaire pour apprendre les bases du crédit immobilier à leur clientèle.

Concrètement, s’ils ne peuvent pas par exemple conseiller stricto sensu un client pour choisir une durée de remboursement, ces derniers ont pour mission de donner les clefs pour que l’emprunteur fasse lui-même le choix approprié.

Le crédit immobilier en ligne s’adapte-t-il à toutes les situations ?

La profondeur de l’offre est le talon d’Achille des banques en ligne.

Du fait de leur jeunesse et de leur fonctionnement basé sur la standardisation, l’offre de crédit immobilier des banques en ligne se concentre naturellement sur les besoins les plus courants, comme les prêts à taux fixe pour l’achat d’une résidence principale ou secondaire.

Le tableau ci-dessous récapitule l’état du marché, qui a vocation à s’enrichir au fil des années :

Ce qui EST financé

Ce qui est PARFOIS financé

C’est qui n’est PAS financé

Achat résidence principale

Achat avec des travaux

Investissement locatif à usage de défiscalisation

Achat résidence secondaire

Achat sur plan

Biens situés hors de France

Dans l’ancien et dans le neuf

Résidence mixte (personnel et professionnel)

Prêts aidés (PTZ, etc.)

Rachat de crédit

Rachat de soulte

Prêts à taux variable

Prêts à taux fixe

Prêt-relais

Prêts à paliers

Investissement locatif à usage d’habitation

Prêts lissés

Prêts in fine

Taux variable

Rachat de crédit à plusieurs lignes

En clair, pour une opération immobilière "simple" comme un achat de résidence principale ou secondaire, toutes les banques en ligne répondent présentes, mais le crédit immobilier en ligne n’est pas encore arrivé à maturité pour des opérations plus complexes, comme impliquant des prêts aidés.

Pari tenu pour le crédit immobilier en ligne ?

Force est de constater que l’arrivée du crédit immobilier en ligne est une excellente nouvelle pour tous les emprunteurs.

Ne serait-ce que pour une raison simple : plus il y a de concurrence et plus les taux baissent !

Et si nous élaborons un peu, des caractéristiques propres captent notre attention :

  • Réponse de principe en 15 minutes
  • Vitesse de traitement du dossier accélérée jusqu’au déblocage des fonds
  • Des taux meilleurs que la moyenne du marché dans l’immense majorité des simulations, et très souvent considérés comme très bon, sans passer par l’étape de la négociation
  • Des frais annexes moins élevés et parfois gratuits comme les indemnités de remboursement anticipé
  • Plus de souplesse sur la gestion des mensualités pendant la phase de remboursement

En contrepartie, comme nous avons vu, le rôle du service client est repensé pour accompagner les emprunteurs dans leurs démarches plutôt que de mener de front une négociation commerciale.

TAEG FIXE DE 1,35%, ASSURANCE COMPRISE
Exemple de financement avec Bforbank : TAEG de seulement 1,35%, assurance comprise, pour une demande de financement de 200 000€ sur 15 ans. Découvrez votre taux

C’est ainsi que si l’emprunteur le désire, il peut tout à fait souscrire à un crédit immobilier en ligne sans discuter une seule fois avec un conseiller.
Avantage ? Inconvénient ? Chez Nextbanq, nous penchons pour la première option dans la mesure où l’absence de négociation revient à poser directement les cartes sur la table, pour un surplus de transparence bienvenu.

Malheureusement, si cette façon de procéder fonctionne pour la majorité des demandes (résidence principale, secondaire, rachat de crédit simple, etc.), les emprunteurs avec un dossier “technique” (prêts lissés, aidés, défiscalisation, rachat de crédit multiple, etc.) doivent encore faire preuve de patience, le temps que les banques en ligne développent leurs offres dans cette direction.

Mais quoi qu’il en soit, en permettant l’obtention d’une proposition de financement en très peu de temps et sachant que la multiplication des demandes est le seul moyen qui a fait ses preuves pour obtenir le meilleur crédit, le crédit immobilier en ligne
À condition que l’emprunteur ait bien conscience qu’en fin de compte les règles du marché s’appliquent également pour les banques en ligne, pourquoi se priver ?

Si vous avez aimé ce contenu

Gardez contact avec Nextbanq !
1 fois par mois, recevez les infos essentielles.
Faites-le savoir !
Grâce aux réseaux sociaux, rien de plus facile !

Dernières infos

Sur le sujet

Pour aller plus loin