TOP

Banque en ligne

Classement

Complet

Wise, Revolut, Vivid, etc... Quel compte multidevises choisir ? Nos explications

Ecrit par Emilien FRANCOISE, créateur de Nextbanq
Dernière révision : 3 mai 2021

compte multi-devises

Imaginez un monde avec un seul compte bancaire pour tous vos besoins, même dans des devises autres que l’euro.

C’est la promesse des comptes multi-devises.

Pour les expatriés ou les grands voyageurs, il ne s’agit ni plus ni moins que de la concrétisation d’un vieux rêve…

Mais est-ce vraiment fiable ? Comment ça marche ? Combien ça coûte ? Quelles sont les limitations ?

Comme pour toute innovation majeure, le compte multi-devises amène son lot d’interrogations.

Or, à en juger par les énormes succès de néobanques comme Revolut, Wise (ex Transferwise) ou Vivid, il semblerait bien que la patience ait fini par payer… au sens propre comme au sens figuré !

Découvrez avec nous le compte multi-devises sous tous ses angles.

MEILLEUR COMPTE MULTI-DEVISES : WISE

Wise
Découvrir Wise
Compte multidevise Transferwise

Un compte multi-devises, c’est quoi exactement ?

Les comptes multi-devises sont une innovation à mettre au crédit des néobanques.

Voici les 4 principales disposant de cette fonctionnalité :

  • Revolut

    Dès son lancement en 2015, Revolut a conquis le coeur des voyageurs en popularisant le compte multi-devises
  • Revolut
  • Wise

    Spécialisé à ses débuts dans les virements internationaux à bas prix sous le nom de Transferwise, Wise a muté en néobanque avec l’introduction du compte multi-devises il a déjà de nombreuses années
  • Wise
  • Vivid

    D'origine allemande, Vivid se distingue avec une carte bancaire métallique gratuite et plus de 100 devises disponibles dans ses sous-comptes
  • Vivid
  • Monese

    Moins connue, cette dernière fait principalement la passerelle entre la zone euro et le Royaume-Uni, grâce à un double compte en EUR ou en GBP
  • Monese

D’autres initiatives ont vu le jour, comme Ditto ou Ferratum Bank, mais le succès n’a pas été au rendez-vous.

A partir d’un compte bancaire “classique”, un compte multi-devises permet donc d’ouvrir des “sous-comptes” dans la devise de son choix.

Par exemple, ici avec Wise, quelques clics suffisent pour ouvrir un compte en dollars américains, francs suisses ou en roubles.

Il n'y a qu'à choisir dans la liste proposée, sachant que dans certains cas, le sous-compte en devise peut avoir ses propres coordonnées bancaires locales :

choisir un sous compte multi-devises

Avouez que c’est tout de même plus pratique que de se déplacer dans le pays !

Ensuite, la gestion des devises se fait de manière très intuitive entre les différences balances de chaque sous-compte.

Dans l'exemple ci-dessous, nous avons trois sous-comptes en euros, dollars américains et pesos chiliens :

Représentation des comptes

Pour quelqu'un qui possède plusieurs comptes dans des pays différents, transférer ses fonds d'un sous-compte à l'autre dans la même interface est une énorme plus-value.

Autre avantage non négligeable : ces néobanques fonctionnent avec des cartes à autorisation systématique, qui rendent les découverts impossibles.

Grâce à cette caractéristiques, les procédures d’ouverture de compte aussi drastiquement allégées.

Tout le monde peut donc bénéficier gratuitement d’un compte multi-devises associé à une carte bancaire.

Même les étudiants “fauchés” qui partent à l’étranger !

Cette facilité d’ouverture est par exemple un des arguments les plus forts de Monese, qui surfe sur les difficultés notoires qu’ont les étrangers à ouvrir un compte dans les banques anglaises (Barclays, HSBC, etc…). Et la démarche va même très loin : c’est aussi la première banque à permettre l’ouverture de compte sans justificatif de domicile...

Des virements internationaux pour une fraction du prix

Par rapport aux banques traditionnelles, réputées pour leurs tarifs élevés et opaques sur les virements internationaux, les comptes multi-devises permettent de réaliser de sacrées économies.

Mais n’allons pas trop vite en besogne !

Car aujourd’hui, de nombreuses options sont disponibles pour envoyer de l’argent à l’étranger, chacune avec ses points forts et ses points faibles.

Si on met de côté la solution des courtiers spécialisés, qui ne sont accessibles qu’à partir de 100 000€, trois catégories d’acteurs se disputent vos faveurs :

  • Les banques traditionnelles : fortes d’une position dominante, les banques traditionnelles n’ont que très peu évoluées dans ce domaine, et sont réputées (à juste titre) pour leurs tarifs élevés et opaques (notamment sur la commission de change), ainsi qu’une qualité de service pas toujours au rendez-vous, avec des transferts qui peuvent durer jusqu’à 3 semaines. Toutefois, grâce au réseau Swift, les 4 coins de la planète sont généralement couverts
  • Les spécialistes “historiques” Western Union et Moneygram : spécialisées à l’origine dans l’envoi d’espèces grâce à des réseaux d’agences tentaculaires, elles permettent aussi généralement l’envoi d’argent sur des comptes bancaires à l’étranger, souvent dans des conditions tarifaires meilleures que les banques traditionnelles
  • Les spécialistes issus de la “fintech” : depuis quelques années, une nouvelle génération de sociétés (Remitly, Azimo, Wise, etc…) surfe sur les failles béantes du marché avec l’ambition de proposer un meilleur service au meilleur prix. Toutefois, ces offres sont encore en construction et certaines routes de devise peuvent manquer à l’appel

Notre conseil ?

Si votre route de devise (par exemple de la France vers l’Australie) est couverte, ce qui est généralement le cas, les “fintech” remportent le match par KO dans l’immense majorité des cas.

Par exemple, il n’est pas rare d’économiser jusqu’à 80% sur le coût d’un transfert par rapport à une banque traditionnelle.

Pour mieux connaître ces sociétés, n’hésitez pas à consulter notre classement des meilleurs services pour envoyer de l’argent à l’étranger.

Mais où placer les comptes multi-devises dans ce panorama ?

Sans l’ombre d’un doute, ils sont à classer dans la famille des “fintech”.

Ainsi, d’un côté, nous trouvons les Revolut, Vivid et Monese qui ciblent les profils internationaux en intégrant le compte multi-devises dans leur offre de base.

De l’autre, Wise permet également l’ouverture d’un compte multi-devise, mais se distingue en donnant en plus la possibilité d’effectuer des virements à l’unité, sans ouverture préalable de compte bancaire, via son service “historique”.

En attendant une éventuelle intégration du compte multi-devises par les banques traditionnelles ou par les banques en ligne, ce sont donc des sociétés innovantes qui portent ce service, et les tarifs très compétitifs sont indissociables de ce succès.

Il faut bien se faire connaître, et tant pis si les banques traditionnelles paraissent obsolètes !

De plus, la transparence fait partie de l’ADN de ces sociétés puisqu'avant chaque transfert, elles présentent toujours le montant exact des frais ainsi que le taux de change en vigueur.

Frais appliqués sur un transfert

Dans cet exemple avec Wise, convertir 100€ vers la balance en dollars ne coûte donc que 0,41€, et cerise sur le gâteau, c'est le taux de change réel qui est utilisé, c'est-à-dire qu'aucune commission n'est prélevée sur celui-ci.

Nous reviendrons plus en détail sur les tarifs des néobanques, mais n'ayez aucun doute que ceux-ci “dynamitent” le marché...

Compte sans frontière Wise
Découvrir Wise

Un confort d’utilisation jamais vu auparavant pour de multiples profils

Le deuxième point fort des comptes multi-devises est le confort d’utilisation .

En effet, à partir du moment où un utilisateur est amené à manier régulièrement des devises, les conserver et les manipuler sous un même toit devient un jeu d’enfant.

De quoi rendre de fiers services pour de nombreux profils internationaux.

Vous reconnaissez-vous dans un de ceux-ci ?

L’expatrié français, par exemple à Londres

Avant le départ, l’expatrié peut convertir des euros en livres sterling dès qu'il constate un taux de change intéressant :

Revolut multi-devises

Avec son stock de livres sterling, il est donc déjà en mesure d'engager des dépenses par carte bancaire ou bien de réaliser des virements, si le sous-compte possède des coordonnées locales.

Et une fois sur place, recevoir un salaire n'est qu'un jeu d'enfant .

Dernier avantage, pour les dépenses françaises pendant la durée de son expatriation, l’expatrié est toujours en mesure de convertir des livres sterling en euros au moment de son choix, quand le taux de change est le plus favorable.

L’impatrié

De la même manière, le compte multi-devises permet de clôturer le compte bancaire local et de conserver sans stress les revenus gagnés à l’étranger, pour les échanger le moment voulu.

Le grand voyageur ou le globe-trotter

Certes, de plus en plus d’offres bancaires, à la manière de Boursorama ULTIM, permettent de réaliser des paiements et des retraits à l’étranger sans frais.

Et à ce titre, le grand voyageur peut s’estimer heureux !

Mais même dans ce cas de figure, il reste tout de même tributaire du taux de change à un instant T.

Le compte multi-devises permet donc d’aller une étape plus loin, en facilitant la gestion des devises, depuis le confort de sa résidence principale entre deux voyages.

Et dans le cadre d’un tour du monde, il va sans dire qu'un compte local peut être d’une grande aide, par exemple si l’envie vous prend de travailler dans une ferme australienne pour financer votre voyage...

Le freelancer, chef d’entreprise ou encore le nomade digital

Les comptes multi-devises ne se limitent pas aux besoins des particuliers, loin s’en faut.

Revolut multi-devises pour les entreprises

En fait, les entreprises, de par leur nature, y ont tout intérêt dès qu’une fraction du business s’effectue à l’international, que ce soit pour encaisser un client ou pour payer un fournisseur.

Et sur ce point, les entrepreneurs sont particulièrement bien lotis puisque Revolut, Wise et Monese prennent en compte les besoins professionnels à travers des formules Business :

  • Pas moins de 6 formules avec Revolut, dont deux sans frais mensuels à destination des freelancers et des sociétés (et contrairement à Revolut pour les particuliers, les entreprises ont accès à un espace client sur ordinateur)
  • Deux plans sans frais mensuels pour les entreprises et les travailleurs indépendants avec Wise
  • Un compte à partir de £9,90 par mois avec Monese

Et nul besoin de le mentionner, l'ouverture de compte est d'une facilité déconcertante, même si comme pour les particuliers, la contrepartie signifie l'absence de crédit.

 

Nous avons vu les principales utilisations du compte multi-devises, mais d’autres profils ont également probablement un intérêt, comme les étudiants en échange, les transfrontaliers (avec l’Angleterre ou la Suisse notamment), le propriétaire immobilier international ou encore les retraités amateurs de soleil…

Compte sans frontière Wise
Découvrir Wise

Manier le compte multi-devises comme un pro

Le compte multi-devises n’aurait-il donc que des avantages ?

Il en est pétri, assurément.

Mais pour devenir un expert, il faut encore comprendre que tous les sous-comptes ne sont pas créés égaux.

Explications.

Vérifiez la présence de coordonnées locales

Quelle différence entre un compte avec ou sans coordonnées locales ?

 Avec coordonnéesSans coordonnées
Convertir depuis ou vers un autre sous-compteouioui
Recevoir des virements (salaires, etc...)ouinon
Effectuer un virement vers le destinataire de son choixouioui
Accepter les prélèvements automatiquesouinon
Dépenser par carte bancaire (en ligne ou en magasin)ouioui
Faire un retrait dans la devise localeouioui

Pour résumer, les deux avantages d'un compte avec des coordonnées locales sont de permettre la réception de virements extérieurs (salaires, prestations, etc...) et le paiement de services via le prélèvement automatique (téléphonie, abonnement, etc...).

Le compte multi-devises ne remplace donc (pas encore) l'ouverture d'un compte bancaire dans tous les pays de la planète, mais il est permis de rêver que cela arrivera un jour...

Voici la liste des sous-comptes en devises pour chaque néobanque :

 WiseRevolutVividMonese
Avec coordonnées localesEuro
Livre sterling
Dollar américain
Dollar australien
Dollar néo-zélandais
Dollar de Singapour
Dollar canadien
Forint hongrois
Leu roumain
Lire turque
Euro
Livre sterling
Euro Euro
Livre sterling
Leu roumain
Sans coordonnées locales Dollar canadien
Dirham émirien
Peso argentin
Roupie indonésienne
Roupie pakistanaise
Taka bangladais
Shekel israélien
Lev bulgare
Roupie indienne
Rouble russe
Pula botswanais
Yen japonais
Couronne suédoise
Franc suisse
Shilling kényan
Peso chilien
Won sud-coréen
Baht thaïlandais
Yuan chinois
Roupie srilankaise
Livre turque
Colón costaricien
Dirham marocain
Shilling tanzanien
Couronne tchèque
Peso mexicain
Hryvnia ukrainienne
Couronne danoise
Ringgit malais
Shilling ougandais
Livre égyptienne
Naira nigérian
Peso uruguayen
Lari géorgien
Couronne norvégienne
Dong vietnamien
Cedi ghanéen
Roupie népalaise
Franc CFA (UEMOA)
Dollar de Hong Kong
Sol péruvien
Rand sud-africain
Kuna croate
Peso philippin
Kwacha zambien
Zloty polonais
Dollar américain
Dollar australien
Dollar canadien
Dirham émirien
Franc suisse
Couronne tchèque
Couronne danoise
Lev bulgare
Yen japonais
Dollar de Hong Kong
Kuna croate
Forint hongrois
Shekel israélien
Couronne Islandaise
Dirham marocain
Peso mexicain
Couronne norvégienne
Dollar néo-zélandais
Zloty polonais
Riyal qatari
Leu Roumain
Dinar Serbe
Rouble russe
Riyal saoudien
Couronne suédoise
Dollar de Singapour
Baht thailandais
Livre turque
Rand sud-africain
Dollar américain
Zloty polonais
Livre sterling
Franc suisse
Couronne danoise
Couronne tchèque
Baht thailandais
Forint hongrois
Couronne norvégienne
Couronne suédoise
Dollar australien
Dollar canadien
Rand sud-africain
Real brésilien
Yuan chinois
Dollar de Hong Kong
Shequel israëlien
Roupie indienne
Yen japonais
Won sudcoréen
Pesos mexicain
Dollar néo-zélandais
Rouble russe
Dollar singapourien
Lire turque
Dirham Emirats Arabes Unis
Lek alban
Dram arménien
Mark convertible de Bosnien
Lev bulgare
Lari géorgien
Kuna croate
Dirham marocain
Leu moldave
Denar macédonien
Ringgit malais
Dinar serbe
Leu roumain
Ryad saoudien
Hryvnia ulkrainien
Florin des antilles néerlandaises
Kwanza angolais
Pesos argentin
Dollar barbadien
Taka bangladais
Dinar bahreïni
Dollar bermudien
Dollar de Bruneï
Boliviano
Ngultrum du Bhoutan
Dollar bélizien
Peso colombien
Colon costaricien
Peso cubain
Escudo cap verdien
Franc Djiboutien
Peso dominicain
Dinar algérien
Birr éthopien
Dollar fidjien
Quetzal guatemaltèque
Dollar guyanais
Lempira hondurien
Gourde haïtienne
Rupiah indonésienne
Dollar jamaïcain
Dinar jordanien
Shilling kényan
Dinar koweïtien
Dollar des îles Caïman
Tenge du Kazakhstan
Kip du Laos
Roupie srilankaise
Dollar libérien
Loti du Lesotho
Ariary malgache
Pataca de Macao
Roupie mauricienne
Rufiyaa des Maldives
Kwacha zambien
Metical mozambicain
Dollar namibien
Roupie népalaise
Rial omanais
Sol peruvien
Kina de Papouasie Nouvelle Guinée
Peso philipin
Guarani du Paraguay
Rial qatarien
Franc rwandais
Roupie seychelloise
Leone de Sierra Leone
Dollar du Suriname
Dobra de Sao Tomé
Colon salvadorien
Lilangeni de Eswatini
Somoni du Tadjikistan
Dollar de Taiwanais
Shilling tanzanien
Shilling ougandais
Pesos uruguayien
Sum ouzbesk
Dong du Vietnam
Franc CFP
Kwacha zambien
Non
Découvrir Wise Découvrir Vivid

Comme vous pouvez le constater, de grosses différences entre chaque acteur.

C'est pourquoi il est très important de prendre le temps de comparer les devises disponibles et la présence de coordonnées bancaires locales.

Et pour les paiements par carte bancaire ?

Le bon sens prévaut.

Carte de débit Wise

C’est-à-dire que la balance locale est toujours débitée en premier.

Par exemple, pour un retrait ou une dépense à New York, c’est le compte en dollars américains qui est débité.

Et si ce compte est à sec ?

Dans ce cas, chaque banque possède son propre algorithme. Par exemple, Wise explique que c’est la balance avec le taux de conversion le moins cher qui est ensuite utilisée.

Et si le solde en dollars ne couvre que partiellement la dépense, la transaction est partagée entre le solde en dollars disponible et la prochaine balance au taux de conversion le plus faible. Pratique !

Par contre, avec Revolut, c’est la devise du pays de résidence qui sert toujours d’option B, à condition que celle-ci couvre 100% de la dépense. Par exemple, pour un français à New York avec un solde en dollars insuffisant, c'est la balance en euros qui vient par défaut à la rescousse.

Et si cette dernière est une nouvelle fois insuffisante ? C’est la prochaine balance active qui entre en jeu, ainsi de suite jusqu'à trouver un solde pour couvrir toute la dépense. Si aucune balance ne présente un solde assez élevé, la transaction est alors refusée.

Pour les retraits d'espèces, la logique est identique dans les deux banques.

Toutefois, pour éviter des frais de conversion inutiles à cause des distributeurs, il est important de toujours refuser les conversions dans la monnaie locale quand l’option est présentée. Cela permet ainsi de "forcer" le distributeur à puiser dans la balance locale, et non dans une autre balance, ce qui amènerait des frais de conversion.

Comparatif des comptes multi-devises : lequel choisir ?

Encore des doutes sur le compte multi-devises qui vous convient le mieux ?

Notre tableau comparatif devrait vous aider à y voir plus clair.

 WiseRevolut (Standard)Vivid (Standard)Monese (Simple)
La sociétéCréée en 2011 au Royaume-Uni et comptant notamment Richard Branson parmi ses actionnaires, Wise s’est imposée comme la nouvelle référence de l’envoi d’argent à l’étranger, et transfère des milliards d’euros chaque mois pour plus de 7 millions de clients. Le compte multi-devises est venu dans un second temps pour faciliter la vie de ses clients Néobanque lancée en 2015 au Royaume-Uni, Revolut ciblait à l’origine principalement les voyageurs grâce à son compte multi-devises, avant de se diversifier en faisant preuve d’innovation. Avec plus de 6 millions de clients, il s’agit donc d’un des “fleurons” du marché des néobanques, même si l’entreprise n’est pas encore profitable Lancée plus tardivement en 2019, la néobanque d'origine allemande Vivid possède de grosses ambitions, à la mesure de ses fonds levés. Outre le compte multi-devises, ses points différenciants sont la carte métallique gratuite, l'investissement démocratisé en bourse et les programmes de cashback. Lancée en 2015 suite aux difficultés de son fondateur à ouvrir un compte bancaire en Angleterre, Monese compte plus de deux millions d'inscrits en Europe et jouit d'une bonne réputation pour son expérience bancaire simple et efficace.
La couverture du compte multi-devises- 10 devises avec coordonnées locales
- Plus de 50 devises gérées
- 2 devises avec coordonnées locales
- Plus de 30 devises gérées
- Compte Euro avec IBAN
- Plus de 40 sous-comptes avec l'offre gratuite Standard
- Plus de 100 sous-compte avec l'offre payante Prime à 9,90€ par mois
- Trois comptes avec devises locales
Frais de conversion entre les sous-comptes - De 0,35% pour les devises les plus courantes jusqu’à 2,85% pour les devises les plus exotiques
- Taux de change interbancaire, le plus bas du marché
- Gratuit jusqu’à 1 000€ échangés en semaine et par mois, commission de 0,50% à 1,50% au-delà de 1 000€ échangés dans le mois
- Majoration de 1,00% pour les échanges effectués le weekend
- Taux de change interbancaire, le plus bas du marché
- Sans frais
- Sans limite de change
- Taux de change en direct (une petite commission uniquement si les marchés sont fermés)
- Sans frais
- Sans limite de change
Frais de virement - Frais de conversion expliqués au-dessus
- 0,63€ de frais fixes
- Frais de conversion expliqués au-dessus
- 3€ de frais fixes pour les virement en USD ou 5€ pour les autres devises
- Taux de change interbancaire, le plus bas du marché
- Sans frais
- Sans limite de change
- Taux de change en direct (une petite commission uniquement si les marchés sont fermés)
- 2,00% du montant
- Minimum 2€
Les frais de carte bancaire - 7€ pour la fabrication et l’envoi de la carte
- Paiements sans frais
- 200€ de retraits gratuits (1,75% du montant au-delà)
- Si plus de 2 retraits par mois, 0,50€ par retrait supplémentaire
- 4,99€ pour la fabrication et l’envoi de la carte
- Paiements sans frais
- 200€ de retraits gratuits
- 2,00% (mini 1€) au-delà de 200€ ou 5 retraits mensuels
- Carte métallique gratuite
- Paiements sans frais
- 200€ de retraits gratuits (3,00% au-delà)
- Carte gratuite
- Paiements sans frais
- 200€ de retraits gratuits (2,00% au-delà)
Les autres services - Compte professionnel pour les entreprises ou les indépendants
- Les offres Plus (2,99€ / mois), Premium (7,99€ / mois) et Metal (13,99€)
- Compte professionnel pour les entreprises ou les indépendants
- Vivid Prime à 9,90€ par mois
- Classic (5,95€ / mois) et Premium (14,95€ / mois)
Les points faibles - Pas d'application de budget - Service client pas toujours facile d’accès
- Tarification complexe sur les transferts (en fonction du type de compte, du type de transfert, des limites, des majorations, etc...)
- Pas de coordonnées locales sur les sous-comptes - Seulement trois devises gérées
Les points forts - Simplicité d’utilisation
- Service client et réputation
- Tarifs très bas
- Sécurité
- Tarifs très bas
- Un compte taillé pour le quotidien
- Rythme des innovations
- Enormément de devises avec le compte Prime
- Les tarifs les plus bas
Particulièrement efficace entre la zone Euro et le Royaume-Uni
Découvrir Wise Découvrir Vivid

Billets de banque

Le match dans le match : quelle confiance accorder à Wise et Revolut ?

Sur la partie strictement dédiée au compte multi-devises, nous préférons l’expérience proposée par Wise. En effet, la couverture est plus large et grâce à l'espace client disponible sur ordinateur, la gestion des devises est plus naturelle. De plus, les pays couverts pour les virements internationaux sont très nombreux.

Mais Revolut ne démérite pas, loin de là. Son point fort réside notamment dans ses tarifs parfois plus bas, et la carte des pays couverts permet de répondre à de multiples profils.

In fine, la différence se fait à nos yeux sur la confiance dans le service.

Explications.

Par définition, un compte multi-devises est amené à recevoir à des fonds importants.

Avec Transferwise, on apprécie par exemple les réponses rapides à nos emails ou encore les nombreuses références professionnelles.

Par exemple, le service “historique” de transferts d’argent de Wise est employé par d’autres banques, comme N26, bunq et surtout La Banque Postale !

On est donc en droit de se dire que si La Banque Postale utilise Wise pour le compte de sa clientèle, cela prouve bien que Wise a gagné ses lettres de noblesse.

En opposition, nous n’avions jamais eu le moindre problème Revolut jusqu’à que l’entreprise décide de suspendre arbitrairement notre compte du jour au lendemain.

C’est un problème assez courant dans le monde des néobanques et qui nous ne dérange pas en tant que tel puisque c'est lié à une législation stricte sur les mouvements de capitaux.

Mais sans avertissement, sans accès à l’application mobile et donc au service client, comment fait-on pour résoudre la situation ?

Malhreusement, la section "aide" du site Revolut ne permet pas de joindre un conseiller...

Finalement, l’affaire s’est résolue rapidement suite à une intervention sur les réseaux sociaux (Facebook Messenger), mais l’absence d’interlocuteurs ou d’informations de la part de Revolut nous a laissé une mauvaise impression.

C’est pourquoi sur la partie strictement dédiée au compte multi-devises, nous utilisons Wise avec beaucoup de satisfaction.

Par exemple, passer du compte particulier au compte pro en un claquement de doigt est un vrai plaisir !

Compte personnel ou business Wise

A contrario, si vous êtes également à la recherche d’un compte courant pour le quotidien ou les voyages, et que le multi-devises n’est qu’un critère parmi d’autres, Revolut a toutes les chances de vous impressionner par ses multiples innovations et son succès n’est certainement pas du au fruit du hasard.



A propos de l’auteur
Article écrit par


Emilien FRANCOISE Emilien FRANCOISE est le fondateur de Nextbanq, site de référence dans l’univers des finances personnelles.
Titulaire d’un diplôme de grande école de commerce, il écrit des contenus indépendants à temps plein depuis 2007 avec l’ambition d’aider tous les lecteurs à améliorer leur pouvoir d’achat.

Les questions fréquentes

A quoi sert un compte multidevises ?

La fonction première d'un compte multidevises est de conserver des devises différentes au sein d'un même compte bancaire.

Selon les besoins de l'utilisateur, il est également possible de procéder à des transferts entre les devises, par exemple pour profiter d'un taux de change à un instant T.

Enfin, selon les comptes multidevises, il est également possible de payer et d'être payé dans la devise de son choix.

Comment fonctionne un compte multidevises ?

Un compte bancaire multidevises comporte plusieurs sous-comptes, chacun étant libellé dans une devise différente.

Le principe est de pouvoir ouvrir et clôturer un sous-compte dans la devise de son choix à sa guise, parmi celles proposées par l'établissement bancaire.

Une distinction doit cependant être faite entre les sous-comptes avec coordonnées bancaires locales et les autres. Dans le premier cas, cela revient à posséder un compte bancaire dans le pays correspondant.

Enfin, chaque compte multidevises possède une carte bancaire, afin de pouvoir dépenser les fonds conservés sur chaque sous-compte.

Comment choisir un compte multidevises ?

Le critère le plus important est de choisir un compte multidevises gérant les devises souhaitées, et si possible avec des coordonnées locales.

En effet, avec des coordonnées locales, les fonctionnalités sont plus étendues, par exemple pour recevoir des salaires.

A niveau de couverture équivalent, les tarifs et l'expérience utilisateur sont les deux critères suivants pour départager deux comptes multidevises.

A qui s'adresse un compte multidevises ?

Des étudiants qui partent en échange aux voyageurs fréquents sans oublier les expatriés ou les entrepreneurs, les comptes multidevises répondent parfaitement aux besoins de toutes les personnes ayant un profil international.

En effet, il est beaucoup plus simple (et moins cher) de ne gérer qu'un seul compte plutôt que de conserver des comptes bancaires dans différents pays.

Comment coûte un compte multidevises ?

Généralement, l'ouverture d'un compte multidevises est sans frais.

Les banques se rémunèrent ensuite de deux manières :

  • Avec des frais lors des échanges de devises entre chaque sous-compte
  • Avec des frais liés aux transactions par carte bancaire

Toutefois, chaque établissement possède son propre modèle de tarification et il ne faut pas hésiter à les comparer. Globalement, les tarifs peuvent être considérés comme compétitifs, car l'oeuvre de néobanques.

Le compte multi-devises

Date de publication : 03/05/2021

En avant vos finances

Dès qu'un particulier ou une entreprise manie des devises à intervalles réguliers, le compte multi-devises permet de regrouper toutes les opérations sous un même toit. Et comme les sociétés qui proposent ce service (Wise et Revolut) pratiquent des frais très bas, c'est une révolution pour de multiples profils internationaux, les expatriés notamment. Sans compter que l'ouverture de compte n'est qu'une simple formalité...

5 / 5 étoiles

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige