TOP
Banque en ligne

Classement

Complet

Fini Visa Premier et bonjour ULTIM METAL, le renouveau Boursorama Banque !

Ecrit par Emilien FRANCOISE, créateur de Nextbanq
Dernière révision : 09/12/2020

Boursorama Banque ULTIM METAL

Stupeur dans le monde de la banque en ce mercredi 9 décembre, car Boursorama Banque renouvelle entièrement son offre bancaire !

Pourquoi c’est important ?

Tout simplement parce que cette banque en ligne est de loin la plus innovante et la plus complète du marché.

Autre caractéristique appréciée : c’est probablement la plus agressive sur les bonus et autres offres de bienvenue

De quoi compter à ce jour plus de 4 000 000 clients pour ce qui constitue un vrai carton populaire.

Ainsi, c’est une vraie petite révolution que nous offre Boursorama Banque avec l’abandon des cartes historiques que sont la Visa Classic et la Visa Premier.

A la place, la Visa ULTIM fait sa mue et une ULTIM METAL fait son apparition.

Qu’est-ce que cela signifie pour vos finances ?

Découvrez notre analyse complète.

130€
OFFERTS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

31 août 2022

* * Offre exceptionnelle avec le code BRSMBA

+ MA CB GRATUITE

Pourquoi changer une offre qui marche ?

Historiquement, les cartes Visa Classic et Visa Premier sont les piliers de l’offre Boursorama Banque.

Boursorama Visa Premier
Boursorama Visa Classic

Une carte pour le grand public et une autre pour un public plus aisé financièrement, rien que de plus normal pour une banque !

Toutefois, la gratuité de ces cartes était soumise à des conditions d’entrée. De quoi constituer une limite aux ambitions de devenir la banque de tous les Français… et face à la nouvelle concurrence des banques mobiles comme N26 ou Revolut.

C’est pourquoi en 2016, Boursorama Banque innovait avec l’offre WELCOME, une carte gratuite à autorisation systématique sans condition de revenus.

Une manière intelligente de contrer la nouvelle concurrence et de permettre l’accès à la banque en ligne à une nouvelle frange de la population…
Or, rappelons que la banque en ligne donne accès à des produits supplémentaires par rapport aux néobanques : épargne, crédit, gestion des découverts et des chèques, etc…

Pour continuer dans cette logique et continuer à damer le pion des néobanques, cette fois en s’en prenant aux offres premium, Boursorama Banque a ensuite dégainé l’artillerie lourde en 2019 avec la carte ULTIM.

Gratuite, sans frais avec l’étranger (retraits & paiements), avec des assurances haut de gamme, ouverte à tous, avec Brad Pitt en guest star, la carte ULTIM a propulsé Boursorama Banque dans une nouvelle dimension.

De quoi satisfaire les consommateurs les plus exigeants…

Toutefois, dans ce contexte, il est vrai que les cartes Visa Classic et Visa Premier avaient perdues de leur superbe et représentaient “l’ancien monde”.

Fidèle à sa volonté d’aller de l’avant, Boursorama Banque a donc supprimé ces cartes pour une proposer une offre à la fois plus simple et plus “tendance” :

  • L’offre WELCOME ne change pas
  • La carte ULTIM évolue avec la possibilité de l’obtenir en débit différé, mais les retraits gratuits à l’étranger sont limités à trois
  • La carte ULTIM METAL fait son apparition pour 9,90€ par mois

Bref, en passant de 4 cartes à 3, Boursorama Banque simplifie son offre tout en s’autorisant à gagner enfin de l’argent avec ses cartes bancaires.

Quelles sont les implications pour le consommateur ?

Notre avis.

Que vaut la nouvelle version de la carte ULTIM ?

Avant de se pencher sur la nouvelle ULTIM METAL, voici les changements apportés à la carte ULTIM.

Boursorama Visa ULTIM

Tout d’abord, le design vertical de la carte ne change pas.

Il ne s’agit donc que de quelques changements à la marge.

Parmi ceux-ci, la nouvelle limite de trois retraits à l’étranger gratuits par mois est certainement le plus marquant, sachant que les retraits suivants sont facturés 1,69% du montant.

Pas de panique cependant : cela reste très compétitif !

En effet, trois retraits en devise par mois remplissent aisément les besoins de la plupart des clients qui apprécient découvrir de nouveaux horizons en sortant de la zone Euro. A titre de comparaison, avec une carte de banque traditionnelle, il n’est pas rare de payer 2,99% plus un minimum garanti dès le premier paiement…

ULTIM reste donc une carte gratuite à condition de réaliser au moins un paiement par mois, sinon une pénalité de 9€ est prélevée.

Toutefois, un simple abonnement à un service mensuel (musique, streaming, etc…) permet de ne plus avoir à penser à cette contrainte.

De plus, tout le monde peut continuer à y avoir accès à condition de verser le montant minimum d’activation de 300€.

Bref, avec ses assurances haut de gamme, la carte ULTIM continue donc d’impressionner.

De plus, l’aspect positif de cette nouvelle mouture est la correction de son principal point faible, à savoir celui de son débit.

En effet, la carte ULTIM étant une carte à autorisation systématique, il est impossible de procéder à une location de voiture, les loueurs exigeant une mention crédit.

Un problème pouvant potentiellement gêner dans son utilisation, notamment à l’étranger. De plus, le taux d’acceptation des paiements est généralement un peu plus faible qu’avec une carte à débit différé, même s’il reste très bon.

C’est pourquoi le débit différé fait son apparition, bien que des conditions d’entrée soient associées.

Ainsi, pour en profiter, il est nécessaire de créditer son compte avec au moins 1 500€ chaque mois.

Un montant élevé mais semblable aux conditions de revenus de l’ancienne Visa Premier, qui réclamait au moins 1 800€…

D’ailleurs, comme cette dernière, il est possible de s’affranchir de cette condition en gardant en permanence un encours dans les livres Boursorama Banque.

Concrètement, un investissement de 3 000€ en assurance vie, dans un livret ou en bourse permet de bénéficier de cette mention crédit en toute tranquillité (tandis qu’avec la carte Visa Premier, l’encours demandé était de 5 000€).

Dans cette configuration, la carte ULTIM n’a en réalité peu que très peu de concurrentes sur le marché, puisque la majorité des néobanques (N26, Revolut, etc…) fonctionne avec des cartes à autorisation systématique payantes.

Bref, un positionnement très réfléchi de la part de la banque en ligne.

La nouvelle carte ULTIM METAL au test

Passons maintenant à la nouvelle carte ULTIM METAL.

Carte ULTIM METAL

Tout d’abord, un fait extraordinaire.

Cette carte est payante à 9,90€ par mois !

Dans le monde de Boursorama Banque, payer une cotisation pour une carte bancaire est une nouveauté qui pourrait choquer.

Toutefois, la banque ne s’est pas engagée dans cette voie par hasard.

En effet, les néobanques, N26 et Revolut en tête, facturent depuis quelques années des montants supérieurs pour des cartes métalliques.

Or, ces offres connaissant un très joli succès, il y a fort à parier que Boursorama Banque se soit dit “pourquoi pas moi aussi”…

Et si sur le fond, ULTIM METAL propose globalement une offre similaire aux cartes concurrentes pour un prix moins élevé, elle dispose d’au moins trois atouts supplémentaires dans sa manche :

  • L’accès à une banque en ligne complète avec la possibilité de découverts autorisés, de gestion des chèques ou encore un accès à la gamme d’épargne et de crédit
  • Les virements internationaux sont gratuits
  • La carte ULTIM METAL est aussi disponible en débit différé à condition de créditer son compte de 2 500€ chaque mois ou bien d’investir un encours de 5 000€ à l’ouverture

Et dans cette dernière configuration, force est de reconnaître que la dénomination ULTIM n’est pas galvaudée !

En effet, dans tous les domaines, le client a alors la tranquillité d’esprit de savoir que sa carte peut l’accompagner partout dans le monde dans les meilleures conditions, c’est-à-dire sans frais supplémentaires et avec des assurances de premier plan. Et bien entendu, sans risque de rester en plan !

Quoi qu’il en soit, outre les retraits gratuits et illimités à l’étranger, les autres caractéristiques qui diffèrent entre ULTIM METAL et ULTIM sont les suivantes :

  • Accès aux salons dans les aéroports en cas de retards de vol
  • Une assurance complémentaire des moyens de paiement et des effets personnels, vendue séparément 0,99€ par mois
  • Une assurance complémentaire téléphone, tablette et identité numérique vendue séparément 1,51€ par mois

Sans oublier enfin que la carte en elle-même est un “bel objet”, même si ce point mérite d’être nuancé en fonction des goûts de chacun.

Conclusion, que penser de la nouvelle offre Boursorama Banque ?

Certes, l’inclusion de Boursorama Banque dans le domaine des offres payantes est une première.

Néanmoins, pour 9,90€, elle en propose plus pour moins cher par rapport aux offres concurrentes des néobanques.

Et par rapport aux cartes Visa Premier et Gold Mastercard des banques traditionnelles, l’écart est énorme…

Bref, il est difficile de lui en tenir rigueur.

Pour ces raisons, la simplification de l’offre est assurément un pas en avant, pour une banque en ligne qui nous étonne dans tous les domaines, comme nous l’écrivons dans notre avis complet.

WELCOME pour faire son entrée dans la banque en ligne, ULTIM pour bénéficier d’une expérience complète ou ULTIM METAL pour avoir le meilleur en toutes circonstances, vous savez maintenant exactement à quoi vous en tenir, notre conseil étant d’opter pour le débit différé si vous en avez la possibilité.

130€
OFFERTS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

31 août 2022

* * Offre exceptionnelle avec le code BRSMBA

+ MA CB GRATUITE


A propos de l'auteur
Article écrit par


Emilien FRANCOISE Emilien FRANCOISE est le fondateur de Nextbanq, site de référence dans l'univers des finances personnelles.
Titulaire d'un diplôme de grande école de commerce, il écrit des contenus indépendants à temps plein depuis 2007 avec l'ambition d'aider tous les lecteurs à améliorer leur pouvoir d'achat.

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige