TOP

Bourse

Classement

Complet

Bourse Direct, DEGIRO, etc… Les records pleuvent dans un contexte historique

Dernière révision : 16/11/2020

Dans la foulée du coronakrach de mars 2020, les Français se sont précipités en bourse comme jamais auparavant !

Séduits par des décotes très importantes pouvant presque s’apparenter à des soldes, le nombre d’ouvertures de comptes auprès des courtiers a littéralement explosé.

livret Distingo de PSA Banque

TARIFS

LES PLUS BAS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

En ce moment

* Les tarifs les plus bas du marché dans toutes nos simulations. N'oubliez pas qu'investir comporte un risque

VISITER DEGIRO

Pour relativiser ce phénomène, il faut aussi se rappeler qu’avant la pandémie, l’intérêt des Français pour la bourse était considéré comme faible depuis la crise 2008, notamment à cause de valorisations jugées excessives.

De quoi faire peur à toute une génération d’investisseurs…

Par bien des aspects, un effet “rattrapage” s’est donc produit, comme le prouve l’âge moyen d’ouverture de ces nouveaux comptes, relativement jeune à 37 ans.

Dans ce contexte, les courtiers multiplient donc les communiqués de presse triomphateurs !

C’est notamment le cas avec Bourse Direct et DEGIRO qui se disputent la première place en France en termes sur le nombre de transactions effectuées depuis le début de l’année, sachant que c’est DEGIRO qui a dégainé le premier !

Courtier Bourse Direct
Courtier DEGIRO

Ainsi, au 10 novembre 2020, le courtier d’origine néerlandaise indique un volume de transactions de 5 millions depuis le début de l’année.

Un chiffre très impressionnant pour un courtier très jeune, puisqu’avec seulement 6 ans d’ancienneté sur le marché français.

A l’évidence, le positionnement ultra agressif sur les tarifs fonctionne à plein régime…

Toutefois, cette première place n’est revendiquée que sur la base des données rendues publiques, ce qui indique que cette première place est à prendre avec des pincettes.

Car réponse du berger à la bergère, le courtier français historique Bourse Direct ne s’est pas fait prier pour répondre dans la même journée avec un communiqué de presse vantant… 5,5 millions de transactions depuis le début de l’année !

Le record de DEGIRO n’aurait-il tenu que quelques minutes ?

En réalité, peu importe, car dans ces chiffres, c’est surtout la validation du modèle économique de ces courtiers low cost qui compte.

Rectification : DEGIRO toujours numéro 1 !

Après retour de la part de DEGIRO, le chiffre de 5 millions de transactions est arrêté à la fin septembre 2020 tandis que Bourse Direct reporte exactement 4,8 millions à cette même date. Par conséquent, DEGIRO prend effectivement la tête d'une courte marge sur les 3 premiers trimestres de l'année 2020.

Quant au chiffre de 5,5 millions de transactions de la part de Bourse Direct, celui-ci est en réalité arrêté au 10 novembre.

Rendez-vous par conséquent en cette fin d'année pour connaître officiellement le vainqueur de 2020 dans ce duel serré.

En effet, en enregistrant des records d’ouvertures de compte et des millions de transactions depuis le début de l’année, avec une pointe à 77 000 ordres exécutés dans la journée du 9 novembre 2020 pour Bourse Direct (flambée des indices suite à l’annonce de Pfizer d’un vaccin efficace), les Français font dorénavant confiance à ces acteurs indépendants pour investir sur les marchés financiers.

Car ne l’oublions pas, ce sont historiquement les banques traditionnelles (Société Générale, BNP Paribas, etc…) qui s’accaparent le gros du marché.

Or, pour un investisseur actif désireux d’enregistrer des performances positives, diviser ses frais de courtage jusqu’à 10 est assurément le moyen le plus rapide pour enregistrer un boost de performance.

Encore faut-il que la confiance soit au rendez-vous… Et c’est probablement la révélation de cette pandémie dans le monde du courtage.

Les jeunes investisseurs ont ainsi saisi cette opportunité pour entrer sur les marchés, et pour ce faire, ont choisi des courtiers en ligne dont la compétitivité des tarifs n’est plus à démontrer.

Un point de passage important qui révèle que les courtiers traditionnels vont devoir se réinventer pour toucher une clientèle plus jeune, dans la mesure où se reposer sur ses lauriers est une stratégie qui semble avoir vécu, tout du moins auprès des jeunes.

Et ce n’est pas fini !

En effet, le courtier DEGIRO est celui en particulier connaissant la croissance la plus fulgurante au niveau français, mais aussi européen.

Sur les 9 premiers mois de l’année, 54 millions de transactions pour le compte de 1,2 million de clients ont ainsi été enregistrées sur la plateforme réputée pour ses tarifs professionnels à destination des particuliers.

Or, si la France est un moteur de cette croissance, DEGIRO ne dispose toujours pas d’une enveloppe fiscale plébiscitée par les Français : le PEA.

Sans prendre trop de risques, et en se basant également sur nos tests des courtiers, nous pouvons donc nous attendre à ce que les nouveaux investisseurs se laissent séduire par ces courtiers souvent plus efficaces (outils d’aide à la prise de décision, plateformes de trading plus ergonomiques, etc…) tout en étant beaucoup plus compétitifs (absence de frais de cachés, de droits de garde, etc… en plus du passage d’ordre beaucoup moins cher).

Rendez-vous à la prochaine crise ?

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige