TOP

Vie

Classement

Complet

Meilleure assurance vie ETF 2021 ? Guide complet & Comparatif

Ecrit par Emilien FRANCOISE, créateur de Nextbanq
Dernière révision : 2 juillet 2021

Quelle assurance vie choisir avec des ETF ?

Les épargnants les mieux informés se tournent massivement vers les ETF.

Et comment leur en vouloir…

Car l’essor des ETF n’est ni plus ni moins que la réponse adéquate à des décennies de frais excessifs de la part des compagnies d’assurances vie et de leurs fonds partenaires.

Autrement dit, au revoir les rétrocommissions et bonjour le gain de performances !

Mais toutes les assurances vie ne sont pas égales pour investir avec des ETF.

Au contraire, certains contrats les passent sous silence tandis que d’autres préfèrent jouer cartes sur table en se spécialisant dans le domaine.

Au coeur du débat, une question.

Préférez-vous une gestion libre, plus rentable mais consommatrice de temps, ou une gestion pilotée clef en main ?

Quel que soit votre profil, nous vous dévoilons les clefs pour choisir la meilleure assurance vie avec ETF.

Faites en profiter votre épargne !




ETF versus Fonds classique, des résultats qui choquent !

Comparatif trackers et OPCVM

Si vous êtes ici, c’est que vous connaissez certainement les avantages des ETF par rapport aux fonds classiques.

Voici un rappel des faits au cas où.

Comme les fonds, les ETF permettent de s’exposer à un grand panier de valeurs très facilement.

Mais la comparaison s’arrête là…

Voici les deux points qui rendent ces supports d’investissement incontournables.

C’est la grande force des ETF.

Dans le cadre d’une assurance vie, voici la différence de tarifs :

 ETFFond classique
Frais à l’entréeJusqu’à 0,10%Jusqu’à 5,00%
Frais annuels de gestionJusqu’à 0,30%Jusqu’à 4,00%
Frais de performanceNonOui, par exemple 15% de la performance générée
Frais à la sortieJusqu’à 0,10%Non

Concentrons-nous sur l’essentiel.

Plutôt que des frais ponctuels comme les droits d’entrée, ce sont les frais annuels de gestion qui représentent de très loin le premier poste de dépense.

Par exemple, imaginez des frais annuels de gestion de 2,00% sur un investissement de 100 000€ pendant 10 ans et une performance neutre tous les ans.

Soit 2 000€ de frais la première année, 1 960€ la deuxième, etc…

Sur 10 ans, la somme de ces frais annuels représente un coût global d’environ 18 000€, soit 18% du capital initial !

Comparaison des tarifs entre les ETF et les fonds classiques

De quoi mettre un coup de projecteur peu flatteur sur ces “petits” pourcentages…

En effet, à moins d’être un initié, difficile d’avoir une représentation claire de l’impact réel des frais annuels de gestion.

Ainsi, dans l’absolu, les autres frais comme les frais de versement n’ont finalement qu’un impact limité sur la performance finale.

Pour revenir aux ETF, ceux-ci ont en moyenne des frais annuels de gestion de 0,30%, contre 2,00% pour les fonds actions traditionnels (source AMF).

Résultat des courses ?

Les ETF sont donc en règle générale 80% moins cher que des OPCVM équivalents.

Et encore !

Trouver des ETF à 0,15% de frais annuels de gestion est très facile, comme des fonds à 4,00%…

Bref, nous arrivons logiquement au prochain point :

Cela peut paraître incroyable.

Pourtant, les études statistiques s’empilent les unes après les autres.

Comparaison des performances entre les ETF et les fonds classiques

Sur 10 ans, 90% des fonds classiques affichent en moyenne des performances inférieures à leur indice de référence.

Or, les ETF reproduisent à l’identique les variations de ces mêmes indices.

Cela veut donc dire que 9 fois sur 10, un investisseur gagnera plus d’argent en sélectionnant un ETF plutôt qu’un fonds classique pour s’exposer à un marché de référence, par exemple le CAC 40.

Le coupable est tout désigné…

Les frais, évidemment !



Assurance vie et ETF, un mariage d’amour ou de raison ?

Relation entre les ETF et le modèle économique de l'assurance vie

Mettez-vous à la place d’une compagnie d’assurance vie.

En référençant un fonds en tant qu’unité de compte dans son contrat, elle ouvre les vannes du marché des particuliers à ce même fonds.

Un coup de pouce qui vaut de l’or !

Ce qui tombe bien, car nous venons voir que les frais de gestion des fonds classiques sont particulièrement élevés.

Ils peuvent donc facilement supporter des rétrocommissions…

Bien entendu, pour que la recette fonctionne, il est préférable que les clients particuliers ne se doutent de rien.

Pour cette raison, les performances annuelles des fonds leur sont toujours délivrées nettes de frais.

Par exemple, imaginons qu’un fonds réalise une performance annuelle de 6%.

Elle pourrait être décomposée de la façon suivante :

  • 3% nets de frais versés aux investisseurs
  • 2% de frais annuels de gestion pour le fonds
  • 1% de frais annuels de gestion rétrocédé à l’assurance vie

Malheureusement, malgré quelques timides progrès sur la transparence, la majorité des investisseurs particuliers ne retiendra qu’une performance annuelle de 3% nette de frais, sans se douter de l’arrière-cuisine.

Or, sur les 6% de performance, on compte dans cet exemple un total de 3% de frais annuels de gestion, soit dans l’absolu 50% des revenus générés !

Présenté de cette manière, il ne fait aucun doute que le grand public serait plus sensible à la question des tarifs.

Encore faut-il le savoir…

Cette information n’étant jamais mise en avant (ou au mieux dans des petites lignes lues uniquement par des investisseurs expérimentés), le business de la gestion de capital se porte très bien, merci pour lui.

A moins que !

La demande grandissante pour les ETF est en effet une menace pour la rentabilité du modèle économique de l’assurance vie.

Cela s’explique facilement.

Avec des frais en moyenne 80% moins élevés, la mécanique des rétrocommissions ne tient plus.

A la manière du streaming pour la musique ou d’Apple Pay pour les paiements, les assurances vie sont donc à la croisée des chemins.

Trois tendances se dessinent.

Sans surprise, c’est la position des assurances vie traditionnelles, notamment celles distribuées dans les grands réseaux bancaires.

La clientèle étant captive et peu informée, il n’y a aucune raison de se tirer une balle dans le pied en insérant des ETF.

C’est notamment la position des courtiers en ligne, comme Linxea ou Assurancevie.com

La clientèle de ces courtiers étant très informée et mobile (car toujours en recherche des meilleurs produits), intégrer des ETF est une évidence pour ne pas la voir quitter le navire.

Malgré tout, le coup est rude pour la rentabilité des courtiers.

Ainsi, certains contrepoids voient le jour afin d’essayer de la préserver, avec par exemple :

  • Des frais de transaction de 0,10% à l’entrée et à la sortie
  • L’exclusion des ETF dans le cadre des offres promotionnelles
  • Des frais annuels de gestion plus élevés en cas de gestion pilotée basée sur des ETF

Bilan ?

Des frais ponctuels de transaction de 0,10% ne remettent absolument pas en cause l’intérêt des ETF, surtout sur un horizon de long terme.

Grâce aux ETF, les courtiers sont donc d’une manière générale encore plus compétitifs qu’avant !

Nous faisons évidemment référence à la fintech.

Très logiquement, l’intérêt croissant pour les ETF a été l’élément déclencheur d’une nouvelle génération d’assurance vie.

Leur leitmotiv ?

De meilleures performances grâce à l’absence de frais cachés.

Voici le genre de graphiques que l’on retrouve sur tous ces sites, comme Yomoni, Nalo ou encore Goodvest :

Frais des ETF avec Goodvest

Autrement dit, l’absence des frais annuels de gestion spécifiques aux fonds est l’argument massue pour séduire les épargnants.

Un message vérifié sur le terrain…

Toutefois, parce qu’il faut bien gagner de l’argent pour exister, les fintechs les plus réputées proposent leurs services dans le cadre d’une gestion pilotée.

Ce qui nous amène fort logiquement à la prochaine partie, essentielle pour profiter des ETF selon son profil d’investisseur.



La question qui vaut de l’or : gestion libre ou pilotée ?

Gestion libre ou pilotée avec des ETF

Convaincu de mettre des ETF dans votre assurance vie ?

Vous êtes au bon endroit !

Seulement, avant de vous lancer, vous devez répondre à une question essentielle.

Souhaitez-vous exploiter vos ETF en gestion libre ou pilotée ?

Une question loin d’être innocente…

Pour y répondre, penchons-nous d’abord sur les tarifs, car comme toujours, c’est le nerf de la guerre.

Note : pour ne pas perdre de temps, nous comparons directement les meilleurs contrats dans chaque catégorie.

 Gestion LibreGestion pilotée
Meilleurs contratsContrats des courtiers en ligne comme Linxea ou Assurancevie.comContrats de la Fintech comme Yomoni ou Nalo
Frais annuels de gestion du contratEnviron 0,60%Environ 0,70%
Frais annuels de gestion pilotéeNonEnviron 0,60%
Frais annuels de gestion des trackersEnviron 0,30%Environ 0,30%
Total des frais récurrentsEnviron 0,90%Environ 1,60%

Bilan ?

Sans surprise, l’épargnant qui prend le temps de sélectionner ses ETF est récompensé par l’absence de frais de gestion pilotée.

Un effort payant, car avec des frais récurrents totaux de seulement 0,90% contre 1,60%, l’économie moyenne atteint 56% des frais du contrat !

De quoi vite comprendre pourquoi la gestion libre a ses adeptes.

Mais si vous n’avez ni le temps ni les compétences pour gérer vos ETF, ne paniquez pas.

En effet, en comparaison d’une gestion pilotée classique, ces assurances vie Fintech restent entre deux et trois fois moins chères.

Finalement, le plus important est donc de choisir le style de gestion qui vous convient.

Vous n’êtes pas sûr ?

Nous vous apportons les éléments de réponse ci-dessous.

ETF en gestion libre, à quoi ça ressemble ?

Les ETF sont des instruments particulièrement adaptés dans le cadre d’une gestion passive de l’épargne.

L’objectif est donc de ne pas y passer tous ses weekends.

Ceci étant dit, un minimum de travail est indispensable au départ :

  • Pour définir son objectif d’épargne
  • Pour choisir les ETF appropriés

Et c’est l’essentiel du travail !

Bien entendu, rien ne vous empêche ensuite de faire du trading d’ETF à chaque nouvelle économique, en utilisant par exemple des ETF avec levier.

Mais ce serait alors une stratégie active, contraire à l’esprit des ETF.

En réalité, une fois lancé, un portefeuille d’ETF ne nécessite que très peu de travail, si ce n’est que de surveiller à intervalles réguliers que tout se passe bien.

L’objectif premier est donc de laisser le temps faire son oeuvre.

Ainsi, la principale activité de l’épargnant consiste simplement à rééquilibrer son portefeuille si les lignes s’écartent trop de la configuration de départ.

Bref, une gestion libre en ETF est à la portée de beaucoup de monde.

Pas convaincu ?

Voici le mode d’emploi.

Pour démarrer, avoir des objectifs clairs est un immense avantage.

Voici une liste des critères qui peuvent avoir un impact sur votre future stratégie :

CritèresExemple
AgePlus vous êtes jeune et plus il est possible de prendre des risques
Tolérance au risquePréférez-vous gagner plus quitte à y laisser des plumes ou est-ce l’inverse ?
Temps disponiblePlus un portefeuille ETF comporte de lignes et plus il est susceptible d’être chronophage (notamment pour faire du rééquilibrage)
Horizon d’investissementPlus l’horizon d’investissement est lointain et plus il est compréhensible de prendre des risques
ProjetLe montant que vous désirez obtenir pour mener à bien votre projet (étude des enfants, retraite, résidence secondaire, achat d’une voiture, etc…)
Niveau de connaissancePlus vous connaissez le monde des ETF et plus vous pouvez vous permettre une stratégie fine
ConvictionsPar exemple si vous souhaitez investir dans des entreprises respectueuses de la planète
ExpérienceSi c’est votre premier portefeuille en gestion libre, il est préférable de commencer simplement, avec très peu de lignes

Votre horizon d’investissement et votre tolérance au risque en poche, ne reste plus qu’à sélectionner les ETF les mieux adaptés.

La bonne nouvelle est que par définition, les ETF sont un placement diversifié.

Par conséquent, nul besoin de multiplier les lignes !

Par exemple, une seule ligne avec un tracker mondial comme le MSCI World est une stratégie tout à fait valable.

Toutefois, quand on pense à un portefeuille de trackers en gestion libre, on imagine plutôt une composition avec 4 ou 5 lignes.

Ce qui pourrait par exemple donner :

Objectif du trackerProportionExemple de tracker
Suivre l’économie mondiale30%LYXOR ETF MSCI WOR
Suivre les performances du CAC 4015%Amundi ETF CAC 40
Suivre les performances chinoises15%iShares MSCI China
Diversification sur l’or15%L&G Gold Mining UCITS ETF
Diversification sur les obligations du trésor américain25%iShares $ Treasury Bd 7-10yr ETFUSD Dist EUR

La diversité des ETF est telle qu’il existe une quasi-infinité de stratégies à portée de main.

Pour aller plus loin, voici les principaux types d’ETF :

Types d’ETFExemples
Capitalisation boursièrePetites, moyennes ou grandes entreprises
Zone géographiqueEurope, Asie, USA, pays nordiques, pays émergents, etc…
Secteurs d’activitéImmobilier, biens de consommation, santé, infrastructures, etc…
Métaux précieuxOr, argent, etc…
ObligationsObligations d’états ou d’entreprises
IndicesS&P 500, CAC 40, etc…
ResponsablesLabels ESG ou Greenfin

En choisissant des classes d’actifs peu dépendantes (par exemple le secteur de la santé et l’or), il est donc possible de construire des portefeuilles capables de traverser des tempêtes financières.

Et donc d’emmagasiner de jolies performances sur le long terme, si on se fie aux statistiques historiques.

Enfin, pour ceux qui envisagent des stratégies plus complexes, sachez que d’autres types d’ETF existent :

Type de trackersExplications
Smart BetaPour insérer une dose de gestion active. Par exemple, un ETF Smart Beta de type “Dividendes” repose sur un choix de valeurs considérées comme distribuant des dividendes élevés. L’objectif est donc d’avoir le meilleur des deux mondes.
ShortPour parier sur une baisse du cours d’un indice
Effet de levier (leveraged)Les performances de l’indice sont plus marquées, par exemple 2 fois à la hausse ou à la baisse avec un effet de levier X2
HedgedPour investir sur des ETF étrangers tout en bénéficiant d’une couverture contre le risque de change.

Maintenir des ETF dans le cadre d'une gestion libre

Prenons l’exemple du portefeuille suivant d’un montant de 10 000€ :

  • 25%, soit 2 500€, sur le tracker A
  • 25%, soit 2 500€, sur le tracker B
  • 25%, soit 2 500€, sur le tracker C
  • 25%, soit 2 500€, sur le tracker D

Imaginons qu’après 6 mois, ce portefeuille est valorisé 12 500€, uniquement grâce aux excellentes performances du tracker D.

La composition devient donc :

  • 20%, soit 2 500€, sur le tracker A
  • 20%, soit 2 500€, sur le tracker B
  • 20%, soit 2 500€, sur le tracker C
  • 40%, soit 5 000€, sur le tracker D

Si on ne peut que se réjouir des bons résultats, on remarque tout de même que la répartition de départ n’est plus respectée.

Par conséquent, le travail de l’épargnant en ETF consiste essentiellement à :

  • Surveiller à intervalles réguliers les performances du portefeuille (mais sans rester connecté en permanence !)
  • En cas de changement flagrant de la répartition de départ, faire un rééquilibrage pour revenir aux proportions initiales

Et c’est tout !

Ainsi, même s’il est vrai que la gestion libre avec des ETF nécessite du temps et de la motivation pour démarrer sur de bonnes bases, la réalité est que ces efforts sont très souvent justifiés financièrement par l’économie réalisée sur les frais annuels de gestion pilotée.




ETF en gestion pilotée, à quoi ça ressemble ?

Si vous ne sentez pas d’attaque pour mener une gestion libre, la gestion pilotée est votre alternative.

Le principe ?

Se laisser porter !

Difficile de faire plus simple…

Dans ce domaine, trois assurances vie sont en train de se construire une jolie réputation : Yomoni, Nalo et WeSave.

Ce sont aussi trois “Fintech”, c’est-à-dire des sociétés qui ambitionnent de révolutionner l’épargne grâce à l’emploi de nouvelles technologies.

Toutefois, comme nous l’expliquons dans cet article consacré à la gestion pilotée, ce mode de gestion a ses avantages, mais aussi ses faiblesses.

Pour comprendre pourquoi, penchons-nous sur le fonctionnement de ces services !

A l’exception notable de Nalo (plus d’informations dans le comparatif), opter pour une gestion pilotée, c’est d’abord faire le choix d’un niveau de risque.

Typiquement, les assurances vie traditionnelles proposent 4 mandats de gestion pilotée :

  • Prudent
  • Equilibré
  • Dynamique
  • Offensif

Ainsi, plus un mandat risqué et plus les chances d’obtenir un meilleur rendement sont élevées.

Mais attention au retour de bâton !

En effet, une prise de risque supplémentaire implique aussi un risque de perte plus élevé, d’où l’importance de réfléchir aux objectifs de son investissement.

D’un point de vue technique, la composition de ces mandats varie selon deux classes d’actifs principales :

  • Les obligations, pour la sécurité
  • Les actions, pour le rendement

Par exemple, un mandat prudent comporte généralement une petite poche en actions (15%) et le reste en obligations (85%).

Sur un mandat offensif, cette répartition sera inversée, avec 85% d’actions et 15% d’actions.

Pourquoi est-ce important ?

Parce qu’avec les assurances vie spécialisées dans les ETF, les profils de gestion disponibles sont (beaucoup) plus nombreux.

De 4 mandats avec une assurance vie classique, on accède à plus de 10 profils.

Profils de gestion pilotée

Ces profils sont généralement nommés de P1 à P10.

Ainsi, la “granularité” des compositions des profils est beaucoup plus fine :

  • Plus le profil est proche de 1 et plus la part des trackers obligataires est élevée
  • Plus le profil est proche de 10 et plus la part des trackers actions est élevée

La question qui brûle les lèvres est donc…

Comment choisir son profil de gestion ?

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Suivre les recommandations de votre assurance vie
  • Contacter un conseiller

L’étape du choix du profil étant la seule réclamant votre participation active, il est important de la prendre au sérieux.

Voici nos conseils.


Après le dépôt du capital de départ et éventuellement la mise en place d’un plan de versement (mensuel, trimestriel, semestriel, etc…), le rôle actif de l’épargnant s’arrête pratiquement là.

En effet, c’est cette absence de prise de décision qui fait le charme de la gestion pilotée !

Au quotidien, les prises de décision sont donc prises par les gérants des profils de gestion, souvent avec le soutien de robots advisers.

Quelques remarques s’imposent.

Tout d’abord, quand nous parlons de prises de décisions de la part des gérants au quotidien, nous allons peut-être un peu vite en besogne.

Comme vous le savez, les trackers sont le support par excellence de la gestion passive.

Or, qui dit prise de décision par des gérants implique de la gestion active.

En réalité, comme dans le cadre de la gestion libre avec des ETF, les décisions des gérants des profils sont d’abord des rééquilibrages tactiques.

Voici par exemple la composition d’un profil :

Composition d'un profil de gestion

Si d’aventure les actions des Etats-Unis s’envolent (ou s’écroulent), le portefeuille risque de ne plus respecter la répartition initiale.

C’est pourquoi les rééquilibrages tactiques concernent l’essentiel du travail des gérants de profils.

Par rapport à un épargnant individuel, la principale différence est donc que ce travail est effectué de manière beaucoup plus soutenue, même si sur le fonds, la stratégie est la même.

Ainsi, outre surveiller les performances intrinsèques des classes d’actifs (actions américaines, obligations de la zone euro, etc…), les gérants de profils prennent également en considération les variables suivantes :

  • Contexte macro-économique international
  • La croissance économique
  • Le taux d’inflation

Certains de ces critères, notamment le taux d’inflation, sont très bien connus des économistes.

C’est pourquoi en fonction de l’évolution de ce taux, il est facile de faire confiance à des modèles prévisionnistes.

Ce sont les fameux robots advisers qui viennent épauler le travail du gérant !

Que faut-il conclure de toutes ces informations ?

Pour un épargnant individuel, l’assurance vie est un placement de long terme et il n’y a nul besoin de se connecter tous les jours à son espace client.

Suivre les rapports de gestion envoyés à intervalles réguliers est largement suffisant.

Mais il est important de comprendre ce qui se concocte dans l’arrière-cuisine !

Ainsi, pour résumer la gestion pilotée :

  • Le choix du profil dicte une répartition de portefeuille
  • En cas de variation d’une classe d’actifs, les gérants veillent au grain pour revenir à la répartition initiale
  • Avec l’aide de robots advisers, les gérants tentent également de s’adapter au contexte macro-économique ambiant

Enfin, n’oublions pas que l’assurance vie étant un placement liquide, les épargnants ont aussi la possibilité de retirer leurs fonds quand ils le souhaitent.

Généralement, 48h à 72h suffisent pour recevoir les fonds sur son compte bancaire.

Conclusion : gestion libre ETF ou pilotée ETF ?

Tout d’abord, félicitations pour prendre les ETF au sérieux.

En gestion libre ou en gestion pilotée, c’est certainement une décision bénéfique pour vos finances.

Toutefois, si vous hésitez encore sur le mode de gestion, voici un tableau comparatif :

 Gestion Libre ETFGestion Pilotée ETF
Total des frais annuels de gestionEnviron 0,90%Environ 1,60%
Type d’assurance vieAssurance vie en ligneAssurance vie de nouvelle génération
Définition des objectifsA faire soi même (1 ou 2 heures)Compris dans la simulation en ligne (quelques minutes)
Choix de la composition du portefeuilleA faire soi même (compter une dizaine d’heures)Suivre les recommandations du simulateur concernant un profil de gestion (quelques minutes)
Maintenance du portefeuilleFaire des rééquilibrages en fonction des performances pour revenir à la répartition de départ (compter 20 mn de temps en temps)Rien
Suivi des résultatsPrendre l’habitude de consulter les performances au moins une fois par moisUne fois de temps en temps
Avantages- Méthode la plus rentable grâce aux frais annuels de gestion inférieurs
- Contrôle à 100% sur le périmètre du placement
- Méthode clef en main intuitive
Inconvénients- Demande de l’investissement personnel au départ et un peu d’assiduité ensuite- La tranquillité d’esprit se paie un peu plus cher
- Personne pour conseiller un éventuel changement de profil, notamment à mesure que l’on se rapproche de l’horizon d’investissement, c’est donc potentiellement à l’épargnant de prendre l’initiative
ConclusionPour les épargnants motivés ou expérimentésPour tous les autres profils d’épargnant

Voilà pour la théorie !

Dans la pratique, le choix du prestataire est ultra important et peut faire changer la balance, dans la mesure où certaines caractéristiques permettent de corriger les points faibles de la gestion libre ou de la gestion pilotée.

Nous pensons notamment à :


L’heure est donc maintenant venue de comparer les meilleures assurances vie du marché pour les ETF.

Gestion libre ou pilotée, voici tous les éléments à connaître !

Classement en gestion libre ETF

Voici notre sélection des meilleurs contrats pour une gestion libre avec des ETF.

Sur quels critères ?

Les voici :

  • Frais annuels de gestion les plus bas
  • Présence de l’option de gestion “rééquilibrage automatique”
  • Absence de frais sur les arbitrages automatiques liés au rééquilibrage automatique
  • Profondeur et variété de l’offre de trackers
  • Présence d’un ETF Or ou Métaux précieux (nommés certficat d’un point de vue technique), une composante importante dans beaucoup de stratégies
  • Autres critères sur l’assurance vie (fonds en euros, variété des autres fonds, réputation de l’assureur, souscription en ligne, etc…)

Ce qui nous donne une pré-sélection de 4 contrats que nous trouvons particulièrement adaptés pour de la gestion libre avec des ETF :

  • Puissance Sélection du courtier Assurancevie.com en partenariat avec Generali
  • Puissance Avenir du courtier Assurancevie.com en partenariat avec Suravenir
  • Linxea Avenir du courtier Linxea en partenariat avec Suravenir
  • Darjeeling du courtier Placement-direct en partenariat avec SwissLife

Mais lequel choisir dans cette liste ?

Voici le comparatif détaillé.

 Puissance SélectionPuissance AvenirLinxea AvenirDarjeeling
CourtierAssurancevie.comAssurancevie.comLinxeaPlacement-direct
Frais annuels de gestion0,60%0,60%0,60%0,60%
Frais de transaction ETF0,10%0,10%0,10%Non
Versements programmésOuiOuiOuiOui
Option de rééquilibrage automatiqueNonOuiOuiOui
Frais d’arbitrage automatiquesN/ASans fraisSans fraisSans frais
Nombre total d’ETF114828451
ETF Actions par zone géographique65424424
ETF Actions par secteur d’activité27212414
ETF obligataires24131313
ETF Immobiliers2112
ETF Or (certificat)Non11Non
Autres types d’ETF- ESG
- Hedged (contre le risque de change)
- Smart Beta
- ESG
- Hedged (contre le risque de change)
- Smart Beta
- Leveraged
- ESG
- Hedged (contre le risque de change)
- Smart Beta
- Leveraged
- ESG
- Smart Beta
- Leveraged
Sociétés de gestion des ETF- BNP Paribas Asset Management Luxembourg
- Amundi Asset Management
- Amundi Luxembourg
- Blackrock Asset Management
- Lyxor Asset International Management
- State Street Global Advisors
- UBS Fund Management
- Vanguard Group
- BNP Paribas Asset Management Luxembourg
- Amundi Luxembourg
- Blackrock Asset Management Ireland
- Lyxor Asset International Management
- OSSIAM
- BNP Paribas
- Amundi Index Solutions
- JP Morgan
- Lyxor Asset International Management
- Amundi Index Solutions
- Lyxor Asset International Management

Notre verdict ?

Le voici !

PREMIERE PLACE ex-aequo : Puissance Avenir et Linxea Avenir

Puissance Avenir
Evolution Vie

"Les meilleurs contrats pour de nombreux profils"


350€

OFFERTS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

15 nov. 2021

*Voir les conditions sur le site.

DECOUVRIR PUISSANCE AVENIR

2,00%

TAUX 2020*

OFFRE VALABLE AVANT LE

En ce moment

* Sur le fonds euros Suravenir Opportunités.

DECOUVRIR LINXEA


TROISIEME PLACE : Puissance Sélection

Puissance Sélection

"La gamme de trackers la plus variée, idéale pour les investisseurs expérimentés"



Découvrir Puissance Sélection


QUATRIEME PLACE : Darjeeling

Darjeeling

"Un excellent contrat qui donne aussi une belle place aux ETF"



Découvrir Darjeeling

350€

OFFERTS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

31 oct. 2021

* Avec le code CITROUILLE350. Voir les conditions sur le site de Placement Direct.

DECOUVRIR DARJEELING

Comparatif des rendements passés en gestion pilotée ETF

Vous préférez la tranquillité d’esprit du tout compris ?

La gestion pilotée est conçue précisément pour cela !

En France, il s’agit qu’une solution encore jeune puisque le pionnier, Yomoni, n’a été lancé qu’en 2015.

Toutefois, le concept ne date pas d’hier, puisqu’aux Etats-Unis, les ETF se sont largement imposés dans les années 2000.

Pour cette raison, c’est suite à la crise de 2008 que le premier service de gestion pilotée en ETF a vu le jour, dénommé Betterment. Toujours une référence dans ce domaine.

Pour revenir à la France, outre Yomoni, les principaux acteurs se nomment Nalo et WeSave.

Enfin, il est intéressant de prendre en compte Darjeeling, déjà mentionné en gestion libre, qui se démarque avec des dizaines de gestions pilotées, dont une dédiée aux ETF.

Comment les départager ?

Bien entendu, le premier réflexe est de comparer les frais :

 YomoniNaloWeSaveDarjeeling
Frais annuels de gestion du contrat0,60%0,85%0,60%0,60%
Frais annuels de gestion de la gestion pilotée- P1 : Fermé
- P2 : 0,00%
- P3 : 0,10%
- P4 : 0,30%
- P5 : 0,50%
- P6 à P10 : 0,70%
De 0,00% jusqu’à 0,55%0,70%0,70%
Frais annuels de gestion des ETF0,30%0,25%0,20%Jusqu’à 0,30%
Total des frais- P1 : Fermé
- P2 : 0,90%
- P3 : 1,00%
- P4 : 1,20%
- P5 : 1,40%
- P6 à P10 : 1,60%
De 0,85% à 1,65%1,50%Jusqu’à 1,60%

Conclusion ?

Malgré des structures de frais légèrement différentes, le coût final de chaque service s’élève environ à 1,60%, soit environ la moitié d’une gestion pilotée avec des fonds d’investissement classiques.

Deux autres enseignements sont aussi à retenir :

  • Les frais annuels de gestion pilotée sont progressifs avec Yomoni et Nalo

Cela s’explique par le fait que les premiers profils de gestion soient très sécurisés, avec le recours à des fonds en euros.

Par conséquent, le travail du gestionnaire est moindre et les frais sont impactés à la baisse. Une belle preuve de transparence de la part de ces deux sociétés.

  • Le détail des frais de gestion pilotée par profil n’est pas disponible avec Nalo

Cela s’explique par le mode de fonctionnement de Nalo.

En effet, contrairement à ses concurrents, la gestion pilotée est véritablement individualisée selon les projets de chaque épargnant. Par conséquent, il est impossible de donner le détail de ces frais par profils de gestion, car ceux-ci n’existent pas.

Pour aller plus loin dans notre comparaison entre ces assurances vie, il est donc nécessaire de se pencher sur leur coeur de métier, à savoir les performances de leurs gestions pilotées.

Nous y voilà !

Les rendements passés de la gestion ETF Yomoni

Gestion sous mandat Yomoni

Depuis le lancement du service, Yomoni propose 10 profils de gestion en assurance vie.

A noter que depuis 2021, la fintech donne la possibilité de "convertir" ces 10 profils avec des trackers responsables.

Nous ne manquerons pas d'afficher ces prochains rendements dès qu'ils seront disponibles !

En attendant, voici les profils "historiques" :

  P1* P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10
Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs et ne sont pas constants dans le temps.
Les rendements ci-dessous sont nets de frais
% ETF Actions 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 100%
2020 1,60% 2,80% 3,90% 4,80% 5,70% 6,50% 6,80% 7,10% 7,30% 7,60%
2019 1,60% 3,50% 5,40% 7,30% 9,20% 11,10% 13,40% 15,70% 18,00% 22,70%
2018 2,00% 0,20% -1,50% -3,20% -4,90% -6,60% -7,20% -7,90% -3,20% -10,20%
2017 2,00% 2,80% 3,60% 4,40% 5,20% 6,10% 6,90% 7,80% 8,70% 10,40%
2016 2,10% 2,60% 3,00% 3,50% 3,90% 4,40% 5,80% 7,20% 6,50% 7,00%
2015
2014
2013

* Le profil le plus défensif, P1, constitué à 100% de fonds en euros, n'est plus ouvert à la commercialisation depuis 2019.



Les rendements passés de la gestion ETF WeSave

Gestion sous mandat WeSave

WeSave fonctionne sur le même principe que Yomoni, c'est-à-dire avec 10 profils de gestion.

Toutefois, attention aux comparaisons trop hâtives !

En effet, à profil équivalent, la part des trackers en actions est plus importante avec WeSave.

Conséquence ?

Un degré de risque plus élevé, ce qui se traduit par une volatilité plus élevée, et donc des résultats à la hausse ou à la baisse potentiellement plus marqués.

  P1 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10
Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs et ne sont pas constants dans le temps.
Les rendements ci-dessous sont nets de frais
% ETF Actions 30% 35% 40% 45% 50% 60% 65% 75% 80% 90%
2020 5,55% 6,15% 7,33% 8,11% 8,43% 8,93% 9,89% 10,92% 11,72% 12,94%
2019 4,27% 5,55% 6,88% 8,15% 8,98% 11,21% 12,78% 14,48% 15,95% 18,02%
2018 -1,16% -1,42% -1,85% -2,14% -2,34% -3,38% -4,05% -4,93% -5,71% -7,06%
2017 2,14% 2,64% 3,48% 3,54% 4,43% 6,45% 7,03% 8,06% 8,83% 10,28%
2016 0,95% 2,62% 3,91% 4,52% 7,42% 7,75% 8,65% 9,15% 10,76% 12,49%
2015
2014
2013



Les rendements passés de la gestion ETF Nalo

Gestion sous mandat Nalo

Comme expliqué plus haut, les profils de Nalo sont théoriques.

Pourquoi ?

Parce que chaque épargnant reçoit un profil de gestion différent, en fonction des caractéristiques de son projet, et notamment de l'horizon d'investissement.

Néanmoins, parce que l'exercice de la comparaison est un passage obligé, la fintech joue le jeu en affichant les performances théoriques de profils standards.

L'autre distinction de Nalo concerne ses portefeuilles, au nombre de 4, pour coller au mieux aux besoins des investisseurs :

  • Portefeuille Standard : pour piocher dans tous les ETF du marché
  • Portefeuille Eco-responsable : pour se limiter aux ETF spécialisés aux entreprises écologiques et responsables
  • Portefeuille complémentaire au PEA : pour les propriétaires de PEA qui souhaitent investir en priorité dans des valeurs non européennes
  • Portefeuille Sans Immobilier : pour les propriétaires qui souhaitent être décorrélés du marché de l'immobilier, notamment résidentiel et commercial
  P1 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10
Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs et ne sont pas constants dans le temps.
Les rendements ci-dessous sont nets de frais
% ETF Actions 5% 15% 25% 35% 45% 55% 65% 75% 85% 95%
2020 1,50% 1,50% 1,10% 0,80% 0,50% 0,20% -0,30% -0,70% -1,60% -2,20%
2019 6,40% 9,30% 11,20% 13,00% 14,70% 16,50% 18,20% 19,70% 21,70% 22,90%
2018 0,60% -0,30% -1,50% -2,20% -2,90% -3,70% -4,50% -5,40% -6,00% -6,90%
2017
2016
2015
En savoir plus sur Nalo
  P1 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10
Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs et ne sont pas constants dans le temps.
Les rendements ci-dessous sont nets de frais
% ETF Actions 5% 15% 25% 35% 45% 55% 65% 75% 85% 95%
2020 3,40% 7,30% 8,80% 11,00% 12,90% 15,00% 17,10% 18,90% 20,70% 22,80%
2019 6,80% 10,30% 13,40% 15,90% 18,50% 21,00% 23,60% 26,10% 28,70% 30,90%
2018 1,30% 0,50% -0,40% -0,90% -1,60% -2,30% -2,90% -3,60% -4,30% -4,90%
2017
2016
2015
En savoir plus sur Nalo
  P1 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10
Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs et ne sont pas constants dans le temps.
Les rendements ci-dessous sont nets de frais
% ETF Actions 5% 15% 25% 35% 45% 55% 65% 75% 85% 95%
2020 1,50% 1,90% 1,30% 1,10% 0,70% 0,20% -0,30% -0,60% -1,20% -2,20%
2019 6,50% 9,00% 11,00% 12,60% 14,30% 15,90% 17,60% 19,00% 20,80% 22,00%
2018
2017
2016
En savoir plus sur Nalo
  P1 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10
Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs et ne sont pas constants dans le temps.
Les rendements ci-dessous sont nets de frais
% ETF Actions 5% 15% 25% 35% 45% 55% 65% 75% 85% 95%
2020 2,00% 2,60% 2,40% 2,40% 2,50% 2,40% 2,30% 2,20% 1,80% 1,70%
2019 6,90% 9,40% 11,50% 13,20% 15,00% 16,70% 18,40% 19,90% 21,80% 23,10%
2018
2017
2016
En savoir plus sur Nalo

Les rendements passés de la gestion ETF Darjeeling

Gestion sous mandat Darjeeling

En plus d'être très performant pour une gestion libre, le contrat Darjeeling de SwissLife se distingue par ses très nombreuses gestions pilotées.

Parmi celles-ci, une nous intéresse plus particulièrement, puisqu'elle est exclusivement composée d'ETF.

De par sa nature, celle-ci peut être rangée au niveau d'une gestion sous mandat "dynamique" ou bien d'un profil "P6".

Voici ses rendements passés :

  Gestion ETF Darjeeling
Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs et ne sont pas constants dans le temps.
Les rendements ci-dessous sont nets de frais
2020 -4,77%
2019 12,97%
2018 -10,91%
2017 5,73%
2016
2015
2014
2013
En savoir plus sur Darjeeling


Le classement des gestions pilotées ETF

Maintenant que nous avons toutes les données, l'heure est venue de passer au classement des meilleures gestions pilotées basées sur des ETF.

PREMIERE PLACE : Nalo

Nalo

"La fintech la plus complète"



500€

OFFERTS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

En ce moment

* Sous la forme de jusqu'à 3 mois de frais de gestion offerts. Voir les conditions sur le site

DECOUVRIR NALO

DEUXIEME PLACE : Yomoni

Yomoni

"Un pionnier de la Fintech française qui a fait ses preuves"




TROISIEME PLACE : WeSave

WeSave

“Un service bien dans l’air du temps”



QUATRIEME PLACE : Darjeeling

Darjeeling

"Une gestion pilotée ETF en complément d'une très bonne gestion libre"



Découvrir Darjeeling

350€

OFFERTS*

OFFRE VALABLE AVANT LE

31 oct. 2021

* Avec le code CITROUILLE350. Voir les conditions sur le site de Placement Direct.

DECOUVRIR DARJEELING




A propos de l’auteur
Article écrit par


Emilien FRANCOISE Emilien FRANCOISE est le fondateur de Nextbanq, site de référence dans l’univers des finances personnelles.
Titulaire d’un diplôme de grande école de commerce, il écrit des contenus indépendants à temps plein depuis 2007 avec l’ambition d’aider tous les lecteurs à améliorer leur pouvoir d’achat.

Les questions fréquentes

Les ETF sont-ils indispensables ?

Il est tout à fait possible d'investir avec des unités de compte classiques, c'est-à-dire gérés par des humains.

Néanmoins, statistiquement, les ETF obtiennent de meilleurs rendements près de 9 fois sur 10 grâce à leurs frais jusqu'à 90% moins élevés.

Sur un investissement de long terme, ne pas considérer sérieusement les ETF peut donc se transformer en sérieuse faute de gestion.

quelle est la meilleure assurance vie avec des ETF ?

La question la plus importante est de choisir entre gestion libre et pilotée.

A partir de ce choix découle plusieurs options plus ou moins adaptées selon le profil de l'épargnant.

Pour résumer, les courtiers en ligne présentent généralement les meilleurs contrats pour la gestion libre tandis que les Fintech se démarquent pour la gestion pilotée.

Gestion libre ou pilotée avec des ETF ?

La gestion libre permet d'économiser près de 50% sur les frais de gestion par rapport à la gestion pilotée et est donc plus rentable sur le long terme. De plus, sélectionner ses ETF n'est pas si difficile qu'il n'y paraît à première vue.

En contrepartie, la gestion pilotée permet de ne (presque) pas avoir à penser à son investissement. Voir le tableau comparatif pour choisir le style de gestion le plus approprié.




newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige