TOP
Banque en ligne

Classement

Complet

Quelles sont les aides pour les micro-entrepreneurs ?

Ecrit par Emilien FRANCOISE, créateur de Nextbanq
Dernière révision : 17/07/2023

Les aides financières pour les auto-entrepreneurs

Lorsqu’on se lance en tant que micro-entrepreneur, bénéficier d’un soutien financier et social peut faire toute la différence dans la réussite du projet entrepreneurial. Heureusement, il existe plusieurs aides spécialement conçues pour accompagner les micro-entrepreneurs dans leur démarche.

De l'ACRE à l'ARCE, en passant par le CAPE et le NACRE, ces dispositifs offrent des avantages tels que des exonérations de cotisations sociales, des prêts à taux zéro, des programmes de préparation à la création d'entreprise, et même le maintien de certaines allocations. Pour plus d’informations à propos de ces aides, nous vous conseillons de vous diriger vers des simulateurs tels que la prime d’activité. Tour d'horizon des aides !

L'ARCE : Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise

L'ACRE, ou Aide à la Création et à la Reprise d'Entreprise, est un dispositif destiné aux micro-entrepreneurs qui leur offre un soutien financier et social lors du démarrage de leur activité. Pour pouvoir bénéficier de l'ACRE, certaines conditions doivent être remplies. Tout d'abord, les revenus d'activité du micro-entrepreneur doivent être inférieurs au plafond annuel de la sécurité sociale. De plus, il ne doit pas avoir déjà bénéficié de l'ACRE au cours des trois dernières années. Enfin, en cas de reprise d'activité après une période de cessation, un délai de carence d'un an doit être respecté.

Différentes catégories de micro-entrepreneurs sont éligibles à l'ACRE. Il s'agit tout d'abord des demandeurs d'emploi indemnisés, mais également des demandeurs d'emploi non indemnisés qui justifient d'une inscription à Pôle Emploi. Les bénéficiaires du RSA, les jeunes de moins de 25 ans ainsi que les jeunes de moins de 30 ans handicapés ou ne remplissant pas les conditions d'emploi sont également éligibles à cette aide.

L'ACRE représente une aide précieuse pour les micro-entrepreneurs, car elle leur permet de bénéficier d'une exonération partielle ou totale des cotisations sociales pendant une période déterminée, ce qui facilite le lancement de leur activité.

Cette aide est destinée aux demandeurs d'emploi éligibles à l'ARE (Allocation d'Aide au Retour à l'Emploi). Elle remplace l'ARE et consiste en un versement en deux temps. Le premier versement correspond à 45 % du montant des droits restants à l'ARE au moment de la création ou de la reprise de l'entreprise. Le second versement, effectué un an après, représente les 45 % restants.

L'ARCE offre aux micro-entrepreneurs une sécurité financière pendant les premiers mois de leur activité, ce qui leur permet de se consacrer pleinement à leur projet entrepreneurial. Cependant, il est important de noter que le versement de l'ARCE est soumis à des conditions spécifiques, et notamment à la création ou à la reprise d'une entreprise viable.

Le CAPE : Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise

Le CAPE, ou Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise, est une aide qui combine un soutien matériel et financier pour les micro-entrepreneurs. En échange de cette aide, le micro-entrepreneur s'engage à suivre un programme de préparation à la création, à la reprise et à la gestion d'entreprise.

Le CAPE offre aux entrepreneurs une période de transition durant laquelle ils peuvent bénéficier d'un accompagnement personnalisé, de conseils et d'un suivi régulier. De plus, une aide financière est octroyée afin de faciliter le développement de l'activité. Cette aide peut prendre différentes formes, telles que des avances remboursables ou des subventions.

Le CAPE constitue un atout majeur pour les micro-entrepreneurs, car il leur permet de se professionnaliser et de structurer leur projet entrepreneurial tout en bénéficiant d'un soutien financier.

Le NACRE : Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d'Entreprise

Le NACRE, ou Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d'Entreprise, est un dispositif qui vise à aider les micro-entrepreneurs à structurer leur activité et à anticiper les difficultés éventuelles. Dans le cadre du NACRE, les entrepreneurs peuvent souscrire à un prêt à taux zéro dont le montant varie de 1 000 € à 8 000 €, remboursable sur une période maximale de cinq ans.

En plus de l'aspect financier, le NACRE offre un accompagnement personnalisé aux micro-entrepreneurs. Des professionnels spécialisés les aident à élaborer leur projet, à réaliser leur étude de marché, à définir leur stratégie commerciale et à mettre en place leur plan d'action. Ce soutien permet aux entrepreneurs de renforcer leurs compétences et d'améliorer leurs chances de succès.

Maintien des allocations : ARE, ASS, RSA et prime d'activité

Outre les différentes aides spécifiques aux micro-entrepreneurs, il est également possible de maintenir certaines allocations sociales pendant le démarrage de l'activité. Tout d'abord, l'ARE (Allocation d'Aide au Retour à l'Emploi) peut être maintenue dans certains cas. De même, l'ASS (Allocation de Solidarité Spécifique) peut être maintenue sous certaines conditions. Le RSA (Revenu de Solidarité Active) peut être maintenu pendant une période de trois mois, et la prime d'activité peut également être perçue.

Ces mesures visent à assurer une transition en douceur pour les micro-entrepreneurs, en leur permettant de bénéficier d'un soutien financier pendant les premiers mois de leur activité, tout en préservant une certaine sécurité sociale.

En conclusion, les micro-entrepreneurs peuvent bénéficier d'un large éventail d'aides pour faciliter le démarrage de leur activité. De l'ACRE à l'ARCE en passant par le CAPE et le NACRE, ces aides offrent un soutien financier, matériel et accompagnent les entrepreneurs dans les différentes étapes de la création ou de la reprise d'entreprise. De plus, le maintien de certaines allocations sociales permet de garantir une certaine stabilité financière pendant cette période de transition. Ces aides constituent donc des ressources précieuses pour les micro-entrepreneurs, favorisant ainsi l'entrepreneuriat et la création d'emplois. Si vous n'avez pas trouvé votre bonheur sur cette page parmi toutes ces aides, n'hésitez pas à consulter notre article complet sur le crédit aux auto-entrepreneurs !

A propos de l'auteur
Article écrit par


Emilien FRANCOISE Emilien FRANCOISE est le fondateur de Nextbanq, site de référence dans l'univers des finances personnelles.
Titulaire d'un diplôme de grande école de commerce, il écrit des contenus indépendants à temps plein depuis 2007 avec l'ambition d'aider tous les lecteurs à améliorer leur pouvoir d'achat.

newsletter

Toujours pas abonné ? N'attendez plus !

Donnez un futur à vos finances, c'est facile avec la newsletter Nextbanq

1 email maximum par mois et uniquement si l'actualité l'exige