Quel compte bancaire pour un auto-entrepreneur en 2018 ?

Auto-entrepreneurs, ne sous-estimez surtout pas le choix de votre compte bancaire !

Compte auto-entrepreneur

Car en compilant vos charges et vos recettes, c’est le révélateur de la réussite de votre activité.

Demandez à ceux qui perdent du temps avec leur banque !

Posez-vous les bonnes questions :

  • Préférez-vous un solde en temps réel afin d’être réactif en toutes circonstances ?
  • Avez-vous besoin d’une aide humaine, et si oui, la présence physique d’un conseiller est-elle nécessaire, par exemple pour souscrire un crédit sur-mesure ?
  • Souhaitez-vous l’option la moins chère et la plus simple, quitte à faire l’impasse sur des services non nécessaires à cet instant ?

De la réponse à ces questions – et bien d’autres – dépendra votre choix d’un compte bancaire adapté pour l’auto-entrepreneur que vous êtes.

Or, le choix n’a jamais été aussi étoffé qu’aujourd’hui…

Entre la banque traditionnelle (très chère et très complète mais rarement adaptée aux auto-entrepreneurs), la montée en puissance des néobanques (aux grandes ambitions) et l’âge de raison des banques en ligne (qui représentent un compromis souvent judicieux), notre comparatif vous aidera à choisir parmi toutes les options du marché.

Le comparatif des comptes bancaires pour auto-entrepreneurs

Trois types de comptes professionnels se disputent les faveurs des auto-entrepreneurs :

  • Les banques traditionnelles : BNP Paribas, Société Générale, LCL, HSBC, etc…

De loin les comptes plus chers (plus de 20€ par mois en plus des frais annexes), ce sont aussi les plus complets en termes de solutions d’épargne et de crédit. Cependant, ces comptes sont d’abord pensés pour des entreprises établies (avec par exemple des besoins d’affacturage), et à moins d’avoir un business plan très pointu ou l’absolue nécessité d’avoir d’un conseiller personnel, nous voyons mal l’intérêt pour un auto-entrepreneur de recourir à ce type de service.

  • Les banques en ligne : Boursorama Banque, Monabanq et AXA Banque.

Face à l’afflux d’auto-entrepreneurs en recherche de comptes courants et la non-adéquation des banques traditionnelles pour leurs besoins, certaines banques en ligne se sont lancées dans ce marché avec des offres à la fois plus simples, mieux adaptées et moins chères. C’est le type d’offre qui vient naturellement à l’esprit pour les auto-entrepreneurs.

  • Les néobanques : N26 Business, Revolut, Shine, Qonto, etc…

Petites dernières sur le marché, les néobanques se démarquent par une simplicité à toute épreuve, quitte à ne pas proposer certains services comme la gestion des chèques.
Mais avec le relevé des transactions en temps réel, des applications mobiles souvent excellentes et l’ouverture de compte en quelques minutes, nombre d’auto-entrepreneurs qui souhaitent se lancer rapidement et sans "prise de tête" ont à leur disposition un outil sur-mesure. Etant donné la variété des néobanques, que ce soit en termes d’offre ou de coût, avoir une idée très précise de ses besoins est indispensable.

Voilà pour les présentations générales.

Maintenant, c’est parti pour le comparatif des comptes bancaires pour auto-entrepreneurs !

Les banques en ligne

Sur les 7 banques en lignes disponibles en France, trois ont un compte dédié pour les auto-entrepreneurs : Boursorama Banque, Monabanq et AXA Banque.

Découvrez pourquoi nous les plaçons exactement dans cet ordre.

Première place : Boursorama Banque
Compte auto entrepreneur Boursorama Banque
Caractéristiques principales
9€ par mois avec carte Visa Classic ou Premier Ligne de crédit jusqu’à 4 000€
Prime de bienvenue (souvent 80€ offerts) Livret professionnel pour placer les liquidités
Agrégateur de comptes bancaires pour consulter des comptes extérieurs à Boursorama Banque Gestion des chéques par courrier
Mise à disposition d’un terminal de paiement pour accepter les paiements par carte (29€ le terminal puis 1,75% par transaction) Absence d’agence pour déposer du liquide ou des chèques
Espace de stockage numérique Service client un peu difficile d’accès
Notre verdict

A l’exception de la gestion du liquide (auquel cas Monabanq est recommandé), Boursorama Banque propose l’offre la plus complète à destination des auto-entrepreneurs.

Crédit, épargne ou espace de stockage numérique, la première banque en ligne de France a développé une offre sur-mesure, avec en point d’orgue un partenariat avec iZettle pour accepter les paiements par carte.

Bref, pour 9€ par mois en incluant la carte bancaire, les auto-entrepreneurs d’aujourd’hui ont de la chance par rapport à leurs aînés…

Nous regrettons tout de même un service client parfois assez expéditif, du fait du succès populaire de la banque en ligne.

Mais ne nous y trompons pas : le principe même de la banque en ligne repose sur l’autonomie du client afin de gagner du temps : ce qui sied parfaitement aux auto-entrepreneurs. Cerise sur le gâteau, Boursorama Banque est la seule banque à offrir une prime de bienvenue aux auto-entrepreneurs, de quoi prendre la tête de notre classement.

 

Deuxième place : Monabanq
Compte auto entrepreneur Monabanq
Caractéristiques principales
Service client souvent considéré comme le meilleur des banques en ligne Rappels par SMS des échéances fiscales spécifiques aux auto-entrepreneurs
Possibilité d’utiliser les 2 000 distributeurs du CIC pour le dépôt de liquide et de chèque

Tarification très inférieure aux banques traditionnelles :

  • 7€ par mois sans carte bancaire
  • 8€ par mois avec une carte Visa Classic
  • 10€ par mois avec une carte Visa Premier
Dépôt des chèques en ligne pour gagner du temps sur les dates de valeur Offre compatible avec le terminal de paiement iZettle
Absence d’offre d’épargne et de crédit Pas d’offre de bienvenue
Notre verdict

Grâce à son service client réputé pour être le meilleur des banques en ligne (avec ING Direct), Monabanq se destine aux auto-entrepreneurs qui placent l’écoute en haut de leurs besoins.

De plus, en étant la seule banque en ligne à proposer le dépôt de liquide et des chèques grâce aux distributeurs du réseau CIC, Monabanq est un très bon compromis entre la banque en ligne et la banque traditionnelle.

Au final, si le compte Monabanq propose moins de services que le compte Boursorama Banque, son positionnement différent est une chance pour les auto-entrepreneurs qui manient des liquidités.

 

Troisième place : AXA Banque
Compte auto entrepreneur AXA Banque
Caractéristiques principales
Compte gratuit à condition de réaliser 900€ de dépense par carte chaque trimestre, 15€ de pénalité par trimestre autrement Service client à la réputation peu flatteuse
Frais de tenue de compte de 4€ par trimestre en cas de compte sans carte Expérience client très basique
Carte Visa Classic ou Visa Premier Mise à disposition d’un terminal de paiement pour accepter les paiements par carte (25€ le terminal puis 1,75% par transaction)
Notre verdict

A première vue, la gratuité du compte auto-entrepreneur AXA Banque devrait mettre tout le monde d’accord ! Toutefois, la gratuité n’est accordée qu’en cas de dépense mensuelle par carte bancaire de 300€ au minimum. En cas de non-respect de cette condition, une pénalité de 5€ est alors à payer.

Mais même en prenant en compte cette pénalité, les tarifs restent un point fort de l’offre AXA Banque.

Alors, qu’est-ce qui cloche ? A vrai dire, la réputation du service client d’AXA Banque est peu convaincante tandis que l’expérience client est globalement très moyenne au regard des offres concurrentes. De plus, certaines fonctionnalités peuvent être facturées en supplément, comme les alertes SMS (0,30€ l’unité à partir de la 7ème dans le mois).

Pour toutes ces raisons, AXA Banque prend la troisième place de notre comparatif dans la partie banque en ligne. En outre, si vous êtes à la recherche d’un compte courant gratuit, nous recommandons plutôt N26 Business, qui prend la première place du classement des néobanques.

Les néobanques

Arrivées récemment en France, les néobanques ont tout de suite identifié les auto-entrepreneurs comme une clientèle importante.

Que penser de leurs offres ?

Elles sont très diverses mais ont pour point commun un service centré sur le mobile, la simplicité et l’instantanéité. Pour certains auto-entrepreneurs, c’est même la solution rêvée !

Mais si vous avez besoin de services spécifiques, comme la gestion des chèques et du liquide, du crédit ou de l’épargne, les offres des néobanques ne sont pas encore au rendez-vous.

Voici un tableau récapitulatif de leurs forces et faiblesses :

Les Plus Les Moins
Applications mobiles très fonctionnelles (catégorisation de budget, photos associées à une dépense, etc…) Les chèques ne sont que très rarement pris en compte, et le liquide pratiquement jamais
Solde en temps réel du compte Très peu de services en dehors du compte courant
Tarifs souvent très compétitifs, parfois gratuits Service client qui demande souvent encore à faire ses preuves
Ouverture de compte en quelques minutes Vitrines technologiques amenées à se développer
Notre verdict

Vous souhaitez ne pas perdre de temps et vous lancer en ce moment même ? La néobanque est votre ami !

A Nextbanq, nous apprécions beaucoup cette simplicité d’ouverture et le solde en temps réel. Aller vite, ça change la vie et il n’est pas facile de revenir à un compte plus traditionnel après cela !

Mais cette simplicité à un revers : l’absence de gestion des chèques et du liquide, ainsi que de solutions de crédit (pour l’instant), peuvent représenter des obstacles insurmontables pour certaines activités.

Passez à présent à notre classement des néobanques !

Première place : N26 Business
N26 Business auto entrepreneur
Caractéristiques principales
Compte gratuit avec carte Mastercard à condition de réaliser au moins 9 opérations par trimestre (sinon pénalité de 2,90€ par mois) Service client accessible par téléphone et chat
Application réputée pour être une des meilleures de sa catégorie Catégorisation automatique des dépenses
Ouverture de compte en quelques minutes, sans paperasse Ajouts de commentaires et de photos à chaque dépense
Offre qui a vocation à s’enrichir au fil du temps Pas de gestion des chèques ni du liquide
Cashback : 0,1% des achats sont remboursés Pas de terminal de paiement
Pas de commission sur les achats par carte en devise Pas d’offre de crédit ni d’épargne
Espace client accessible également sur ordinateur Impossibilité de cumuler un compte N26 Business et N26 personnel.
Notre verdict

N26 Business répond aisément aux besoins d’une majorité d’auto-entrepreneurs : gratuit, rapide et efficace, l’expérience bancaire devient un vrai plaisir.

Après coup, revenir à un compte plus traditionnel et un délai normal de trois jours pour l’affichage des transactions n’est pas une chose aisée…

En dehors des défauts communs aux néobanques (absence de chèques, liquide et crédit), le point à prêter le plus attention est la condition d’utilisation pour bénéficier de la gratuité, à savoir réaliser 9 opérations par carte chaque trimestre. Dans le cadre d’une utilisation normale du compte, celle-ci devrait à notre avis être facilement remplie.

Pour le reste, bénéficiant d’une belle réputation avec déjà plus d’un million de clients en Europe, la néobanque N26 est une bouffée d’air frais dans le monde de la banque, comme le souligne le design de la carte bancaire, transparente…

Bref, nous n’avons pas beaucoup hésité à placer N26 Business en première position.

 

Deuxième place : Shine
Shine pour les freelancers
Caractéristiques principales
Compte gratuit avec carte Mastercard Service client accessible 24h/24
Conçu comme un assistant pour les auto-entrepreneurs : notifications administratives, aide à la facturation, calcul de charges, etc… Pas de gestion des chèques ni du liquide
Ouverture de compte en quelques minutes, sans paperasse Pas d’offre de crédit ni d’épargne
Grille tarifaire très simple et sans conditions d’utilisation minimales Néobanque très jeune qui doit encore faire ses preuves
Possibilité de s’enregistrer comme auto-entrepreneur dans l’application Principaux frais : en cas de réception de paiements par carte, Shine prélève 0,20€ plus une commission de 1,20% si la devise est l’euro, ou de 2,70% si la devise est différente de l’euro. Les retraits sont également facturés.
Notre verdict

Très jeune pousse parisienne, Shine prend d’entrée de jeu la deuxième place car il s’agit d’une néobanque conçue uniquement pour les auto-entrepreneurs, avec des services introuvables ailleurs comme le calcul des charges ou des aides pour commencer à facturer.

Par conséquent, Shine promet beaucoup, d’autant plus que les premiers retours sont positifs.

Toutefois, les principaux défauts des néobanques sont toujours présents avec l’absence de liquide, de chèque et de crédit. Si vous acceptez uniquement les paiements par carte, la commission prélevée peut alors représenter un coût vraiment important.

Au final, Shine représente donc une vision très prometteuse de la banque à destination des auto-entrepreneurs, même si la promesse nécessite encore un peu de recul avant une validation complète de notre part.

 

Troisième place : Qonto
Qonto pour les indépendants
Caractéristiques principales
9€ / mois pour les auto-entrepreneurs avec une carte Mastercard Service client réactif
Application mobile très réussie Deal exclusif avec le terminal de paiement iZettle : 1,50% de commission
Expérience bancaire très agréable au quotidien, notamment grâce au temps réel Pas de gestion des chèques ni du liquide
Grille tarifaire simplifiée Pas d’offre de crédit ni d’épargne
Notre verdict

Qonto est une néobanque spécialisée sur le compte professionnel sous toutes ses formes, dont les indépendants.

Dans cette dernière configuration, le coût mensuel est de 9€ pour un forfait incluant 20 virements entrants ou sortants par mois, ce qui devrait suffire à la majorité des auto-entrepreneurs.

A ce tarif, Qonto propose une expérience bancaire "haut de gamme" qui se retrouve dans la gestion du compte au quotidien, avec l’accent mis sur la simplification des tâches comptables et une vision des comptes toujours au plus proche de la situation réelle. Toutefois, comme l’immense majorité des néobanques, Qonto n’est pas conseillé si vous maniez des espèces ou des chèques.

Au final, nous recommandons Qonto surtout aux auto-entrepreneurs à la recherche d’un service bancaire de haute qualité et avec l’ambition de dépasser ce statut assez rapidement, par exemple pour créer une entreprise avec plusieurs salariés.

Au cours de l’élaboration de notre comparatif, d’autres néobanques ont attiré notre attention mais au point d’intégrer le podium.

Les voici sans ordre préétabli :

  • Anytime : à 9,50€ par mois, la néobanque Anytime promet énormément (terminal de paiement, paiement en ligne, cartes physiques et virtuelles, notes de frais, taux de change réel, etc…) et inclut même la gestion des chèques, chose suffisamment rare pour être soulignée. Malheureusement, outre un forfait mensuel assez élevé, la grille tarifaire est assez compliquée et peu compétitive, et surtout de nombreux clients ont l’air de se plaindre de dysfonctionnements du service. Nous réviserons cet avis à mesure que ces nuages se dissipent… Visiter Anytime >>
  • Revolut : fort d’un succès indéniable pour son compte personnel, Revolut propose aussi un compte à destination des auto-entrepreneurs. A 6,99 livres Sterling par mois, le grand avantage est la possibilité de bénéficier de comptes courants en plusieurs devises, tout en profitant du taux de change réel dans les transactions (paiements par carte, transferts, retraits). Bref, une solution très intéressante pour le commerce international, qui va de pair avec la maîtrise de l’anglais, largement recommandée, pour profiter au mieux de l’application. Visiter Revolut >>
  • Sogexia : start-up française, Sogexia propose un compte professionnel facile d’accès et efficace, de quoi satisfaire beaucoup de besoins. Malheureusement, même si le compte est gratuit, recharger celui-ci par virement est facturé 1,25%, ce qui en fonction du chiffre d’affaires réalisé, peut représenter une somme importante, potentiellement même plus élevée que dans le cadre d’un compte dans une banque traditionnelle. Visiter Sogexia >>
  • Olky : le compte Olky Pro s’adresse aussi bien aux entreprises qu’aux auto-entrepreneurs, mais ceux-ci risquent de trouver ce service un peu cher (compter 15€ par mois avec une carte bancaire), à moins de faire usage d’une des solutions de paiement, domaine dans lequel la société se montre à son avantage. Visiter Olky >>
  • Manager.one : à 29,9€ par mois, Manager.one se rapproche du coût d’utilisation d’une banque traditionnelle, mais la gestion des chèques n’est toujours pas de la partie. Mis à part ce détail, le service a l’ambition de réinventer le compte professionnel, et si les auto-entrepreneurs sont acceptés, ils ne constituent pas la cible privilégiée de Manager.one. Visiter Manager.one >>

 

Les banques traditionnelles

Pour terminer ce comparatif, discutons une dernière fois des banques traditionnelles.

Sans surprise, elles représentent la solution la plus onéreuse, à partir de 20€ par mois en plus de frais complémentaires, comme les commissions de mouvement.

Certes, ces offres sont aussi les plus complètes, mais à dire la vérité, de très nombreux services ne sont pas conçus pour les auto-entrepreneurs.

C’est pourquoi, à moins que vous vous retrouviez dans un des cas de figure ci-dessous, nous ne recommandons pas les comptes professionnels traditionnels à destination d’un auto-entrepreneur :

  • Vous encaissez vos clients avec des chèques et du liquide
  • Vous avez besoin de nouer une relation avec conseiller
  • Vous comptez vous développer en faisant appel au crédit

Pour rappel, dans les deux premiers cas de figure, Monabanq représente d’après nous la meilleure alternative face aux banques traditionnelles.

Si votre projet implique absolument une banque traditionnelle, nous vous conseillons alors une agence proche de votre lieu de résidence, en gardant à l’esprit que la Banque Postale a la réputation d’être un peu moins chère que ses consoeurs.

Compte bancaire pour auto-entrepreneur : compte pro ou perso ?

Enfin, vous vous posez peut-être la question concernant la nature du compte bancaire de votre activité, à savoir utiliser un compte personnel ou professionnel.

Compte professionnel ou personnel

Or, la loi française est très claire : l’auto-entrepreneur, aussi appelé micro-entrepreneur, a l’obligation de séparer les transactions bancaires professionnelles et personnelles.

Par conséquent, la seule condition à remplir est d’utiliser un compte bancaire dédié à 100% à l’activité entrepreneuriale.

Mais attention ! Une certaine confusion s’est installée sur l’interprétation de cette loi.

En effet, la loi n’impose nullement d’ouvrir un compte dit "professionnel".

C’est-à-dire qu’à partir du moment où un compte bancaire est dédié à 100% à l’activité, peu importe que celui-ci soit personnel ou professionnel.

Mais alors, pourquoi cette confusion ?

Parce que les banques essaient de tirer profit de cette situation en vendant des comptes professionnels plus chers que des comptes personnels.

Par conséquent, l’immense majorité des banques incitent à l’utilisation de comptes professionnels…

Et elles y arrivent fort bien.

Si vous tentez un "passage en force" (la loi étant de votre côté), vous ne pourrez malheureusement pas obtenir une carte bancaire au nom de la société, ce qui peut être handicapant, notamment d’un point de vue comptable.

De plus, elles stipulent très souvent dans leurs conditions générales qu’elles se réservent le droit de clôturer les comptes personnels utilisés à des fins professionnelles.

Bref, pour une tranquillité d’esprit maximale, et aussi bénéficier d’une offre mieux adaptée, nous vous conseillons tout de même d’ouvrir un compte professionnel.

micro-entrepreneur : compte pro ou perso ?

Pour au moins deux raisons :

  • D’abord, de nouvelles offres sont apparues et il est maintenant possible d’avoir un compte professionnel pour un coût raisonnable, voire gratuitement
  • Ensuite, en tant qu’auto-entrepreneur, les efforts à fournir pour réussir son projet sont très importants et avoir une comptabilité séparée, sans l’ombre d’un loup, est vital pour se dévouer à 100% sur ce qui compte vraiment, c’est-à-dire l’augmentation de vos revenus

A notre avis, ouvrir un compte professionnel quitte à dépenser quelques euros par mois doit donc être perçu comme un investissement.

 

Le guide de vos finances en ligne
Compte bancaire auto-entrepreneur
Date Published: 09/22/2018
Les banques en ligne et les néobanques permettent aujourd'hui aux auto-entrepreneurs de bénéficier d'un compte bancaire à moindre frais, parfois même gratuitement. Une vraie révolution par rapport aux banques traditionnelles
5 / 5 stars

Si vous avez aimé ce contenu

Gardez contact avec Nextbanq !
1 fois par mois, recevez les infos essentielles.
Faites-le savoir !
Grâce aux réseaux sociaux, rien de plus facile !

Dernières infos

Sur le sujet

Pour aller plus loin