Avec ULTIM, Boursorama Banque dynamite le marché !

Nous vivons des temps incroyables.

Boursorama Ultim
80€ OFFERTS + CARTE GRATUITE A VIE
En ce moment, utilisez le code BRS80 pour une prime exceptionnelle de 80€ à l'ouverture, en plus de la carte bancaire gratuite tous les ans. Cliquez ici pour en profiter

En quelques années seulement, le marché de la banque a été complètement transfiguré.

D’abord est apparue une première vague de fraîcheur à travers les banques en ligne (Boursorama Banque, ING, etc…).

Et plus récemment une déferlante sous la forme de banque mobile dont voici quelques noms : Orange Bank, N26, Revolut, Monese, Bunq, Max, C-zam, Morning, Nickel ou encore Lydia.

Et la liste n’est pas prêt de s’arrêter !

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui est la réponse de Boursorama Banque à ces nouveaux acteurs.

Et à travers une nouvelle offre baptisée ULTIM, nous allons voir que la première banque en ligne de France ne compte pas se laisser faire !

Et à vrai dire, nous avons encore du mal à en croire nos yeux…

Découvrez notre avis sur ULTIM !

ULTIM, qu’est-ce que c’est ?

ULTIM, c’est avant tout une nouvelle carte bancaire par Boursorama Banque.

Comparaison des cartes Boursorama Banque

C’est-à-dire qu’elle vient se ranger à côté des cartes suivantes :

  • La Visa Classic gratuite de l’offre normale, sous conditions de revenu
  • La Visa Premier gratuite de l’offre normale, sous condition de revenu
  • La Visa Classic de l’offre Welcome, sans condition de revenu

Pour résumer, toute personne désireuse de rejoindre la banque en ligne Boursorama Banque a la possibilité de bénéficier d’une carte bancaire gratuite.

Bien entendu, la délivrance de la Visa Premier gratuite se fait à destination d’un public pouvant justifier de revenus plus élevés.

En contrepartie, les caractéristiques du compte associé à la carte sont aussi plus souples, par exemple en terme de découvert autorisé ou de plafonds de paiement.

Mais quelque soit la carte choisie, l’expérience bancaire Boursorama Banque est rigoureusement identique, que ce soit par exemple pour bénéficier de la centralisation automatique des factures ou encore de la gamme d’épargne et de crédit.

C’est dans ce contexte que la carte ULTIM vient changer nos certitudes…

Voici ses avantages.

  • La carte ULTIM est accessible à tous

Pas la peine de justifier des revenus ou de placer une épargne chez Boursorama Banque, tout le monde peut faire la demande de la carte.

  • La carte ULTIM est gratuite

On serait presque tenter de dire que c’est normal, même si l’immense majorité des français continue de payer une cotisation annuelle pour la carte bancaire.

Avec Boursorama Banque, les cartes sont depuis longtemps gratuites.

  • La carte ULTIM est parfaite pour voyager

C’est une première pour une offre gratuite à l’échelle des banques en ligne et même des banques mobiles.

Avec la carte ULTIM, les paiements et les retraits en devise sont gratuits !

  • Les couvertures de la carte ULTIM sont équivalentes à une carte Premium

Les garanties d’assurance de la carte ULTIM sont identiques à celles de la Visa Premier de Boursorama Banque.

Quant aux garanties d’assistance, si le contrat est légèrement différent, le niveau de couverture est quasiment identique.

Résumons.

Accessible à tous, avec les garanties d’une Visa Premier, gratuite et sans frais avec l’étranger, la carte ULTIM serait-elle la combinaison parfaite de la gamme Boursorama Banque ?

Ou en d’autres termes, la banque en ligne aurait-elle perdue la tête ?

Comme nous pouvions nous en douter, l’équipe dirigeante de Boursorama Banque n’a pas encore rendue totament les clefs…

80€ OFFERTS + CARTE GRATUITE A VIE
En ce moment, utilisez le code BRS80 pour une prime exceptionnelle de 80€ à l'ouverture, en plus de la carte bancaire gratuite tous les ans. Cliquez ici pour en profiter

Voici la liste des caractéristiques qui pourraient éventuellement tempérer votre enthousiasme.

  • La gratuité de la carte est soumise à condition

C’est sans conteste l’élément clef puisque pour profiter de la gratuité de la carte, il faut au moins réaliser une opération par mois avec celle-ci.

Rien d’insurmontable puisque qu’un simple abonnement à un service mensuel (musique ou vidéo en streaming, téléphonie, etc…) permet de s’acquitter de cette tâche sans y penser.

Mais l’astuce réside dans le montant facturé en cas de non respect de la condition : la pénalité s’élève alors à 15€ !

En cas d’inactivité complète pendant un an, le risque est donc payer jusqu’à 180€ pour la carte ULTIM.

Pour remettre les choses dans leur contexte, c’est un montant important dans la mesure où une carte Visa Premier est facturée dans une banque traditionnelle environ 130€ par an.

  • La carte est à autorisation systématique

Dans l’imaginaire de beaucoup de gens, les cartes à autorisation systématique sont réservées aux personnes ne savant pas gérer un budget…

Heureusement, depuis l’avènement des banques mobiles, cette vision tend à se dissiper !

Pour rappel, une carte à autorisation systématique envoie à chaque paiement une demande d’autorisation à la banque du porteur de la carte.

C’est donc à la banque d’accepter ou non la transaction en fonction du solde du compte.

Le principe est d’une carte à autorisation systématique est donc d’empêcher que dépenser plus que l’on a…

Mais ce n’est pas une mauvaise chose en soi !

Surtout que cela implique de voir les transactions en temps réel sur son compte. Très pratique pour voir si on a été débité du bon montant, surtout à l’étranger.

Le temps réel est ainsi devenu un des grands arguments de vente des banques mobiles.

Mais à notre avis, les véritables ennuis débutent quand le terminal de paiement n’est pas équipé pour envoyer la demande d’autorisation.

Concrètement, nous parlons des péages, parking et autres stations-essence qui n’ont pas la connectique pour discuter avec la banque du porteur. Dans cette configuration, le risque est de voir sa carte refusée est très grand… et les soucis impliqués par ce refus potentiellement proportionnels !

Or, c’est un bel avantage de la carte ULTIM.

Celle-ci est à autorisation systématique, certes, mais elle tolère aussi les achats hors ligne.

En d’autres termes, même si le terminal de paiement ne peut pas parler à Boursorama Banque, cette dernière tolère tout de même l’achat jusqu’à un certain montant. De quoi être plus serein…

  • Un découvert autorisé plus faible

Les détenteurs d’une carte ULTIM ont droit par défaut à un découvert autorisé de 100€ et qui peut ensuite être porté à 200€. A titre de comparaison, avec la Visa Premier, le découvert autorisé est par défaut jusqu’à 600€ et avec une Visa Classic, il se porte à 300€.

  • Le dépôt d’activation du compte à l’ouverture est plus élevé

Pour activer le compte Boursorama Banque et l’envoi de la carte, il est demandé de réaliser un dépôt de 500€. Somme d’argent bien entendu immédiatement disponible par la suite.

A titre de comparaison, pour la Visa Premier ou Visa Classic, ce premier dépôt à l’ouverture est de 300€.

Pourquoi ULTIM est à notre avis une (vraie) révolution

Nous venons de voir les caractéristiques de la carte ULTIM.

Boursorama Ultim avis de Nextbanq

Et à plus d’un titre, le nom donné à la carte ne nous apparaît pas usurpé !

En fait, le seul point qui demande véritablement attention correspond à la condition d’une opération par carte et par mois.

Pas de quoi non plus s’étouffer…

Car au petit jeu de la comparaison avec les nouvelles offres du marché, Boursorama Banque est pratiquement sur une autre planète.

Il faut bien comprendre qu’avec plus de deux milllions de clients, Boursorama Banque est la première banque en ligne de France et qu’elle compte le rester.

Or, les petits nouveaux N26 et Revolut accumulent déjà des centaines de milliers de clients sans faire de grands efforts en termes de marketing…

Carte n26 black

Bien consciente de la menace, Boursorama Banque a donc décidé d’inverser les rôles et de jouer sur leurs platebandes. Quelles sont-elles ?

La gratuité sur les opérations avec l’étranger, le temps réel et un design de carte bancaire innovant.

Mais là où la carte ULTIM donne la gratuité par défaut (à condition de réaliser un paiement par mois), les offres “gratuites” de N26 et Revolut sont plus limitées…

En fait, pour avoir un niveau de service comparable, il faut passer aux offres payantes. Et compter au bas mot une centaine d’euros par an !

Boursorama Banque gagne donc quasimment par KO.

Et en mettant le temps réel de son côté combiné à un design vertical très moderne, il ne fait pas de doute que les banques mobiles sont renvoyées dans leurs cordes.

Mais ce n’est pas tout.

80€ OFFERTS + CARTE GRATUITE A VIE
En ce moment, utilisez le code BRS80 pour une prime exceptionnelle de 80€ à l'ouverture, en plus de la carte bancaire gratuite tous les ans. Cliquez ici pour en profiter

On aurait presque tendance à l’oublier mais Boursorama Banque est aussi réputée pour sa gamme de produits d’épargne et de crédit.

Or, les banques mobiles sont beaucoup plus récentes et donc limitées sur leur profondeur d’offre, comme le prouve également l’absence de chéquier ou de découvert autorisé.

Bien entendu, elles ont aussi parfois des fonctionnalités exclusives comme la gestion d’un compte en plusieurs devises, l’achat de cryptomonnaies ou des applications mobiles très intuitives.

Mais le coup porté est franchement rude et c’est le client qui en sort grand gagnant, et c’est au final vraiment ce qui compte…

Si vous avez aimé ce contenu

Gardez contact avec Nextbanq !
1 fois par mois, recevez les infos essentielles.
Faites-le savoir !
Grâce aux réseaux sociaux, rien de plus facile !

Dernières infos

Sur le sujet

Pour aller plus loin