Banque la moins chère : le vrai du faux

Quelle est la banque la moins chère en France ? Voici une question qui de tout temps a fait couler beaucoup d’encre et bien malin qui peut y répondre sans l’ombre d’un doute… Pourtant, ce ne sont pas les revendications qui manquent, Boursorama Banque et Fortuneo Banque en tête ! Pour y voir enfin clair, Nextbanq a mené l’enquête et vous livre le fruit de ses investigations.

Trouver la meilleure banque

1 Banque la moins chère en France : qui dit quoi ?

S’il existe un point d’accord, c’est bien que le titre de banque la moins chère de France doit revenir à une banque en ligne. En effet, en proposant pour la plupart la carte bancaire gratuite à vie et l’absence de frais pour les opérations courantes, les banques traditionnelles et leurs nombreux frais n’ont aucune chance dans cette bataille.

Alors quelles sont les prétendantes au titre ? Nous accueillons donc sur le ring : Boursorama Banque, Fortuneo Banque, ING Direct et Hello Bank.

En effet, toutes ces banques ont pour point commun de ne prélever aucuns frais dans le cadre d’une utilisation normale du compte courant, c’est-à-dire sans incidents de paiement. Rentrons un peu plus dans le détail des présentations :

  • Boursorama Banque : banque la moins chère selon Le Monde Argent et Capital, en Février 2013
  • Fortuneo Banque : banque la moins chère selon Mieux Vivre Votre Argent en Février 2013 et banque qui taxe le moins selon Linternaute en Octobre 2013
  • ING Direct : pas de trophée emblématique mais une omniprésence médiatique sur le niveau réduit des frais
  • Hello Bank : dernière née des banques en ligne, Hello Bank se positionne d’emblée comme l’une des banques les moins chères

A noter qu’une dernière banque en ligne aurait pu faire son apparition, Monabanq, mais si celle-ci est très compétitive sur les opérations courantes, elle a le défaut de facturer la carte bancaire après la première année.

2 Comment mesurer la banque la moins chère ?

Epargne en ligneC’est un exercice très difficile : en effet, il suffit d’ouvrir une brochure tarifaire pour comprendre que toutes les occasions sont bonnes pour facturer le client, et que par-dessus le marché, un même service ne porte pas nécessairement le même nom d’une banque à l’autre !

Dans ces conditions, les comparateurs et autres organismes qui se frottent à la question n’ont d’autres choix que de généraliser par profils de clients. Typiquement, nous rencontrons donc 3 profils types : le petit, le moyen et le gros consommateur de services bancaires.

Malheureusement, cela ne suffit pas à garantir l’efficacité des classements comme le montrent les écueils rencontrés par Nextbanq lors de notre analyse de ces classements :

  • Inclusion des frais associés à la bourse, comme si acheter ou vendre des actions était un service bancaire de base
  • Des simulations sont basées sur les besoins d’un couple, tandis que d’autres classements s’attardent sur les besoins d’une personne seule
  • La définition d’un même profil peut varier énormément d’un classement à un autre (nombre de commissions d’intervention dans l’année, utilisation du découvert, nombre de retraits dans ou hors réseaux dans le mois, etc…)
  • La prise en compte de l’assurance des moyens de paiement, non obligatoire, est parfois comprise automatiquement dans le calcul des frais
  • Les incidents de paiement sont parfois pris en compte, mais pas toujours

Par conséquent, cette complexité lors de l’élaboration des classements explique que le titre de “banque la moins chère” varie d’un classement à un autre… ce qui peut paraître pour le moins paradoxal ! Toutefois, une tendance assez lourde dans ces classements consiste à voir Boursorama Banque ou Fortuneo Banque remporter ces titres.

Mais en tant que client, attention toutefois à ne pas leur signer un chèque en blanc ! En effet, en choisissant les bons paramètres, il devient possible en théorie de faire figurer n’importe quelle banque en tête d’un tel classement, dans une catégorie bien définie. Pour revenir à Boursorama Banque et Fortuneo Banque, c’est ainsi que ce ne sont pas les seules à remporter ces titres, selon les catégories données, mais il est vrai que d’une certaine manière, elles remportent les titres les plus prestigieux.

Mais au fait, quelle valeur exactement accorder à ces titres ? Eh bien, s’il est garanti qu’un titre de “banque la moins chère” ne peut s’appliquer à tous les profils de consommateurs bancaires, la valeur indicative d’un tel trophée n’en demeure pas moins bien réelle à condition de faire preuve de curiosité et de se pencher dans la méthodologie du classement consulté.

3 La banque la moins chère selon Nextbanq

Malgré toutes les limites énoncées précédemment, Nextbanq ne se défile pas et vous propose à son tour l’élection de la banque la moins chère ! Mais plutôt que de partir sur des profils clients, nous préférons éplucher les brochures tarifaires des meilleures banques en ligne (Boursorama Banque, Fortuneo Banque, Hello Bank et ING Direct), celles qui ont l’avantage de proposer la carte bancaire gratuite tous les ans, par ailleurs représentant souvent le principal poste de frais bancaires.

Premier constat : avec des frais très élevés en cas d’incidents de paiement, et en étant la seule à facturer des commissions d’intervention, Hello Bank ne nous paraît pas en mesure d’aller plus loin…

Ne reste donc plus qu’à comparer les trois banques finalistes sur les possibilités de facturation les plus fréquentes :

Services ING Direct Boursorama Banque Fortuneo Banque
Découvert autorisé 8% 8% 8%
Découvert non autorisé 14% 16% 17%
Frais de recherche de documents 5€ 5€ 10€ par page
Réédition du code confidentiel 5€ 7€ 7€
Réédition du code confidentiel en urgence 20€ Non indiqué Non indiqué
Renouvellement anticipé de la carte 10€ 10€ 10€
Renouvellement anticipé de la carte en urgence 60€ Non indiqué Non indiqué
Frais de capture de carte pour usage abusif 20€ 30€ 21€
Frais de capture de carte après 3 codes erronés 40€ Non indiqué. Peut-être compris en tant que frais de capture pour usage abusif. 30€
Retrait en devise (hors euro) 2% du montant (min 0,50€) 1,99% du montant 2% du montant
Paiement en devise (hors euro) 2% du montant (min 0,50€) 1,99% du montant 2% du montant
Virement reçu en devise hors zone SEPA 40€ mini 42€ mini 27€ mini
Virement reçu en devise hors zone SEPA 40€ 42€ mini 38€ mini
En savoir plus Ouvrir un compte Ouvrir un compte Ouvrir un compte

Que penser de ce tableau comparatif des frais ? Comme on pouvait s’y attendre, définir un vainqueur n’est pas chose aisée. Néanmoins, nous nous prêtons au jeu et désignons la banque en ligne ING Direct. Toutefois, si vous avez bien suivi cet article, ce choix n’engage que Nextbanq et une autre banque en ligne peut très bien être plus économe dans votre cas particulier.

Mais il ne faut pas perdre de vue l’essentiel : en choisissant une de ces trois banques, vous ferez de toute façon un excellent choix concernant l’addition de vos bancaires !

A vrai dire, maintenant que nous avons traité la question de la banque la moins chère, il serait réducteur de s’arrêter à ce critère, car si ces banques concourent dans un mouchoir de poche sur cette question, il existe par ailleurs de vraies différences comme le choix des cartes bancaires, la présence ou non d’un crédit immobilier ou encore la rémunération des produits d’épargne. Ainsi, à Nextbanq, nous vous conseillons non pas de choisir la banque la moins chère, mais la meilleure banque selon vos besoins globaux.

C’est pour cette raison que dans cette optique, nous vous proposons un comparatif spécial banque en ligne, alors n’hésitez pas à le consulter sans modération !

Si vous avez aimé ce contenu

Gardez contact avec Nextbanq !
1 fois par mois, recevez les infos essentielles.
Faites-le savoir !
Grâce aux réseaux sociaux, rien de plus facile !

Dernières infos

Sur le sujet

Pour aller plus loin