Prêt d'Union : que gagnent les investisseurs ?

Vous êtes lassé du rendement de vos assurances vie ou de votre portefeuille boursier et/ou vous êtes à la recherche de nouveaux horizons pour votre épargne ?

Faites alors la connaissance de Prêt d’Union, la référence française du crédit entre particuliers, et diversifiez votre patrimoine avec des revenus pouvant atteindre 5,30% par an. Voilà pour la théorie !

Dans la pratique, la plateforme permet donc de prêter votre argent à des particuliers en quête de crédits à la consommation. Sachant que ce placement est réservé aux investisseurs professionnels (à partir de 1 000€), est-ce vraiment une bonne idée ? Nextbanq vous livre tous les détails !

pret d'union investisseur

1 Qui peut investir avec Prêt d’Union ?

pret d'unionPrêt d’Union est un établissement qui surfe à plein régime sur la vague du crowdfunding (le financement participatif).

Le principe est simple : à la place des banques, des particuliers prêtent directement de l’argent à d’autres particuliers. Ainsi, en se privant des banques et de leurs commissions, l’économie réalisée permet à la fois d’offrir un taux plus bas à l’emprunteur et un rendement plus élevé au prêteur.

Un principe novateur et très séduisant sur le papier, mais avant d’investir, il est important de connaître les garanties offertes à l’épargnant.

Lancée à la fin de 2011, la plateforme affiche aujourd’hui fièrement plus de 60 millions d’euros prêtés depuis ses débuts, et les perspectives sont clairement orientées à la hausse avec un objectif de près de 100 millions pour la seule année 2014.

Si le succès commercial de la plateforme ne semble guère faire de doute, il est plus intéressant de retenir le nom des investisseurs. En effet, après une levée de fonds initiale de 8 millions d’euros, ce sont 10 millions supplémentaires qui ont été souscrit en 2013 par des noms réputés de la finance et de l’internet :

Actionnaires

Dans ces conditions, la crédibilité de la plateforme nous paraît bien fondée, d’autant plus que l’établissement est bien membre de la garantie des dépôts.

Mais avant d’étudier le retour sur investissement auquel peut prétendre un épargnant, penchons-nous d’abord sur le profil requis.

La principale caractéristique du placement est que le capital n’est pas garanti. Concrètement, cela veut dire qu’il est possible d’essuyer des pertes si soudainement de nombreux emprunteurs sont incapables de rembourser leurs prêts. Mais pas de panique, nous reviendrons sur cette caractéristique plus bas.

Quoi qu’il en soit, c’est précisément pour cette raison que pour investir avec Prêt d’Union, les épargnants doivent se présenter en tant qu’investisseurs professionnels, afin de justement souligner le fait que ce risque est connu.

A quoi correspond un investisseur professionnel selon Prêt d’Union ?

La procédure est 100% déclarative et signifie concrètement que l’investisseur répond au moins à 2 des critères ci-dessous :

  • Etre un investisseur actif sur les marchés boursiers
  • Posséder une expérience professionnelle d’au moins 1 an lié à la finance au sens large (comptabilité, contrôle de gestion, banque, assurance, etc…)
  • Avoir un patrimoine financier d’au moins 500 000€ (assurances vie, livrets, bourse, scpi, etc…)

Si vous répondez donc à au moins 2 de ces critères, vous êtes en mesure d’investir sur la plateforme, sachant que pour cela, le processus est très rapide (un formulaire à remplir et des justificatifs d’identité et de domicile à fournir). Enfin, pour ouvrir votre compte investisseur, un dépôt minimum de 1 000€ est requis.

Vous répondez au profil d’investisseur professionnel selon Prêt d’Union ? Lisez sur ce qui suit pour en savoir plus ce qui vous attend potentiellement !

2 Prêt d’Union pour les investisseurs professionnels : une bonne idée ?

A l’heure d’évaluer un produit financier, le couple rendement / risque et la liquidité sont principaux points qui méritent des éclaircissements.

Dès l’acceptation de l’investisseur par Prêt d’Union, celui-ci peut choisir de placer son argent dans les deux fonds suivants :

  • Le Fonds 1 Conservateur Court : l’argent est prêté aux emprunteurs pour des durées de remboursement de crédit de 2 et 3 ans
  • Le Fonds 2 Conservarteur Long : l’argent est prêté aux emprunteurs pour des durées de remboursement de crédit de 4 et 5 ans

Sachant que plus la durée de remboursement d’un crédit est longue et plus la rentabilité du placement est élevée, il est donc normal que le Fonds 2 redistribue un peu plus à ses investisseurs, selon le tableau suivant :

Rendement annuel brut Impact des défauts de crédit Rendement annuel net espéré
Fonds 1 4,30% 0,30% 4,00%
Fonds 2 5,30% 0,60% 4,70%

La spécificité de ce placement est que l’impact des non-remboursements de crédit est répercuté sur la rémunération finale des investisseurs. C’est d’ailleurs la principale raison qui justifie que le statut d’investisseur professionnel est demandé, comme vu précédemment.

Afin de limiter ce risque au maximum, Prêt d’Union explique que la sélection des emprunteurs est plus restrictive comparée aux autres établissements de crédit, en plus également de faire appel à une société spécialisée dans le recouvrement.

Ainsi, il est intéressant de noter que l’impact des impayés est aujourd’hui évalué à 0,30% et 0,60% alors que jusqu’au mois d’octobre 2013, l’impact était évalué à 1%.

Si le risque est bien réel, il semblerait donc que celui-ci soit bien maîtrisé, même s’il est sûr que rien ne peut prémunir contre une faillite généralisée des emprunteurs.

En contrepartie de ce risque, les investisseurs sont donc rémunérés à des taux au-dessus des standards du marché actuel de l’épargne. Un bon point !

Toutefois, comme pour tout produit d’épargne hors assurance vie, la fiscalité ne peut être négligée avec le prélèvement des cotisations sociales et l’incorporation dans le barème de l’impôt sur le revenu des plus-values générées.

Enfin, la dernière caractéristique de ce produit est l’absence totale de frais que ce soit pour l’ouverture, la gestion ou les retraits après un an d’investissement. D’ailleurs, la liquidité, nous y venons tout de suite !

 

Concrètement, placer son argent avec Prêt d’Union offre un certain degré de liquidité, mais ne comptez pas sur cet argent en cas d’imprévu !

En effet, pour retirer tout ou partie de votre investissement, vous devrez passer un ordre de vente, gratuit bien entendu. Les règles suivantes entrent alors en piste :

  • Le préavis est de 1 mois : au plus tôt, vous pouvez donc retirer votre argent sous 1 mois
  • Plafond maximum par mois : chaque mois, les investisseurs ne peuvent pas retirer plus que le total des remboursements perçus au cours de ce même mois. En moyenne, 4% des montants prêtés sont remboursés chaque mois, ce qui signifie donc que pas plus de 4% de l’encours total ne peut quitter la plateforme chaque mois.
  • Premier arrivé, premier servi : les ordres de vente sont traités selon la règle du premier arrivé premier servi. Par exemple, tant que le plafond de 4% des remboursements n’est pas atteint, les ordres de vente sont exécutés. A partir du moment où celui-ci est atteint, le traitement des ordres s’arrête et reprendra au même endroit le mois suivant.
  • Des pénalités existent : l’objectif est de prêter de l’argent à des particuliers sur des durées de 2 à 5 ans. Par conséquent, pour dissuader les allers-retours sur des courtes durées, une pénalité de 2% est prélevée sur les retraits inférieurs à 6 mois, et de 1% sur les retraits inférieurs à 1 an.

Dans ces conditions, le placement ne peut donc pas vraiment être qualifié de liquide, même il s’agit d’un point sur lequel Prêt d’Union a beaucoup travaillé au fil des années, d’où la mise en place de ces 2 fonds depuis octobre 2013 pour augmenter la liquidité. Ainsi, il est raisonnable de penser que le retrait des fonds ne peut prendre que quelques mois tout au plus.

3 Avis final sur le placement Prêt d’Union

Facilité d’inscription, accessibilité des fonds, rendements supérieurs à de nombreux produits d’épargne le tout pour un risque très limité tant que la plateforme Prêt d’Union continue sur sa lancée, nous sommes donc bien en présence d’un produit financier de qualité qui mérite toute l’attention des investisseurs désireux de diversifier leurs portefeuilles.

Les points négatifs :
Des pénalités en cas de retraits avant 1 an
Aucun contrôle sur l’exactitude des informations données à titre déclaratif pour devenir investisseur professionnel
Les points positifs :

 

Si vous avez aimé ce contenu

Gardez contact avec Nextbanq !
1 fois par mois, recevez les infos essentielles.
Faites-le savoir !
Grâce aux réseaux sociaux, rien de plus facile !

Dernières infos

Sur le sujet

Pour aller plus loin