6 conseils pour choisir le bon contrat

GuideConvaincu des bienfaits potentiels de l’assurance vie mais dubitatif par rapport aux centaines de contrats en concurrence sur le marché ?

Ne partez pas, Nextbanq vous livre ici ses conseils pour vous aider à choisir le meilleur contrat, c’est-à-dire celui qui réponde véritablement à vos besoins.

1 Définissez vos besoins avec une précision chirurgicale !

Constituer une épargne, bénéficier d’une rente à vie, transmettre un capital ou encore un mélange de ces trois objectifs ; voici les besoins qui motivent l’ouverture d’un contrat d’assurance vie.

Malheureusement, le contrat parfait n’existe pas ! C’est donc bien à l’épargnant que revient la tâche de trier le bon grain de l’ivraie, et donc jongler entre les caractéristiques des différents contrats.

Afin de comparer efficacment ces contrats, voici une grille de lecture à votre attention :

  • La performance du fonds en euros sur les dernières années
  • Le niveau global des frais
  • Le nombre et la variété de fonds en unités de compte, ainsi que leurs performances passées
  • Le choix des modes de gestion
  • Les options de gestion ou de prévoyance
  • Les possibilités de récupérer des liquidités
  • La facilité de gestion du contrat

Prenons un exemple assez évident : si l’objectif est de constituer une épargne de manière la moins risquée possible, l’épargnant peut très bien décider d’opter pour un investissement à 100% sur le fonds en euros. Dans ce cas de figure, les critères déterminants seront bien entendu la performance du fonds en euros et le niveau global des frais, au détriment du choix pour les unités de compte ou bien des options de gestion.

Plus les besoins sont précis, et plus la sélection du contrat est facilitée, c’est une règle d’or !

2 L’assurance vie en ligne prévaut dans la plupart des cas

En préambule et pour répondre à une question très fréquemment posée, il faut savoir que les contrats d’assurance vie disponibles sur Internet n’ont rien à envier aux contrats traditionnels. Parce qu’ils sont bien moins chers, ce ne sont pas pour autant des produits de seconde catégorie ! La raison est très simple : c’est strictement la même réglementation qui encadre les deux types de contrats.

Cette incertitude levée, Nextbanq n’hésite donc pas à recommander les contrats en ligne pour au moins 2 raisons : les frais tellement plus bas et la simplicité pour ouvrir et gérer un contrat. De plus, dans les autres domaines, les contrats traditionnels et en ligne se tiennent globalement main dans la main, tout dépendant du choix de l’assureur. Le classement des meilleurs contrats en ligne de Nextbanq est à votre disposition pour repérer les plus grands noms du secteur.

Notons qu’au bénéfice de l’assurance vie traditionnelle, la notion de conseil lui est souvent accordée, alors que dans la pratique, celui-ci a fortement tendance à baisser après la signature du contrat. Cependant, l’assurance vie traditionnelle se rattrape tout de même sur les contrats haut de gamme ; c’est-à-dire portant sur des centaines de milliers d’euros, où il est alors possible d’obtenir des caractéristiques sur mesure, chose impossible avec les contrats en ligne.

3 Ne négligez pas les offres de bienvenue

Dans ce secteur compétitif, de nombreux assureurs n’hésitent pas à rivaliser d’offres promotionnelles pour attirer de nouveaux clients. Au programme ? Des primes pouvant aller jusqu’à 100€ ou bien des taux garantis pour une période donnée.

Si la décision d’investir ne doit surtout pas en dépendre intégralement, cette attention n’est pas non plus à négliger !

4 Prenez en considération la réputation de l’assureur

Une des caractéristiques de l’assurance vie est d’être intransférable d’un établissement à un autre. Choisir un assureur, c’est donc s’engager pour la vie du contrat !

Dans ces conditions, un contrat d’assurance vie avec seulement 1 an d’ancienneté peut sembler très avantageux, mais nul ne peut prédire avec certitude si le succès sera toujours au rendez-vous, et donc la pérennité de celui-ci. Ne prenez donc pas le risque d’essuyer les plâtres ! 2 ans est perçu comme une ancienneté jeune dans l’assurance vie.

Cependant, cette règle ne vaut plus si le nouveau contrat est adossé à un grand établissement financier, qui ne prendra jamais le risque de briser sa réputation. Enfin, si la faillite de l’assureur est malgré tout au rendez-vous, évènement rarissime, sachez que la garantie de l’état s’élève jusqu’à 70 000€.

Pour informations, les assureurs en ligne présents dans le classement de Nextbanq dépendent tous de grands groupes et possèdent de nombreuses années d’ancienneté.

5 Préférez un contrat multisupport

Il n’est pas plus cher d’ opter pour une assurance vie en multisupport plutôt qu’en monosupport. Dans ces conditions, quitte à tout placer sur le fonds en euros, l’épargnant reste libre de ses mouvements s’il souhaite un jour déplacer ses avoirs vers les unités de compte.

En effet, l’assurance vie étant un placement de long-terme, l’épargnant s’assure ainsi une porte de sortie si l’évolution des marchés financiers implique un changement de stratégie. Il suffira par exemple de faire un arbitrage de 20% du fonds en euros vers une unité de compte, pour tenter de profiter du dynamisme de ces marchés financiers. En finance plus qu’ailleurs, nul ne sait de quoi l’avenir est fait !

6 Restez alerte

L’assurance vie étant un placement de long-terme, il est parfois humain de ne vérifier les performances qu’à intervalles très espacés, par exemple tous les ans.

Or, si vérifier quotidiennement n’est pas absolument pas nécessaire, un contrôle mensuel permet d’aider à se poser les bonnes questions, notamment sur la suite à donner à l’investissement.

Et enfin, à destination plus particulièrement des épargnants en gestion libre, quand la bourse entre dans un climat agité, à la hausse ou à la baisse, être capable de réagir afin de pondérer l’encours du fonds en euros par rapport aux unités de compte est une preuve de bonne gestion.

Si vous avez aimé ce contenu

Gardez contact avec Nextbanq !
1 fois par mois, recevez les infos essentielles.
Faites-le savoir !
Grâce aux réseaux sociaux, rien de plus facile !

Dernières infos

Sur le sujet

Pour aller plus loin